Lecture en cours
La première compilation de Conspiration est là !

Conspiration, le collectif parisien que l’on soutient depuis ses débuts, pilier des nuits queer de la capitale, sort sa première compilation : CONSPIRATION Various Vol. 1. Univers différents, ambition commune : sortir the summer mixtape éclectique qui dégage la fureur de fête et la rage raveuse de ses membres. Sortie sur le récent label de Calling Marian CVNT Records, débrief avec les membres de cette équipe qui fait boum boum.

Scarlet – « Rush »

Une des plus grandes surprises de la compilation. Scarlet (qui n’est autre que la moitié de La Crampe et de Vödkabanane) s’affirme enfin sur un titre solo. Fondé sur une base breakbeat et des riffs de guitare sous réverbération, impossible de mieux commencer le périple exploratif de Conspiration Various. Tellement beau qu’on pourrait même placer le morceau dans un dj set de Bicep.

Manifesto XXI - Conspiration Various vol.1
Scarlet (© Jean Ranobrac)

L’avis de The Unlikely Boy sur le morceau:

C’est un morceau que je trouve très émouvant, planant, cinématographique. Océane est batteuse de formation, ça se sent dans le traitement rythmique ici je trouve, et je retrouve complètement dans l'ambiance du track les influences que l'on partage ensemble dans notre duo de djing Vödkabanane, entre club music efficace et harmonies atmosphériques.

Vikken – « Hatug (Հատուկ) »

Pour le second extrait du premier volet de Conspiration Various, Vikken arrive lui aussi à nous surprendre. Il prend ici tout le monde à revers, en délivrant non pas un track techno sous compresseur, mais une ballade épique portée par des arpèges mélancoliques. Une montée inarrêtable, qui à l’écoute, ne demande qu’à se prolonger.

Manifesto XXI - Conspiration Various vol.1
Vikken (© Jean Ranobrac)

L’avis de Mila Dietrich sur le morceau :

Le track de Vikken... Je le vois comme une électro très cinématographique, dans lequel les ambiances et les arpégiateurs me font ressentir les inspirations de ses mentors : Scratch Massive. Ce qui est évidemment un compliment.

Calling Marian – « Délivrance »

2019 est définitivement l’année de Calling Marian. Elle vient de monter son propre label CVNT Records (sur lequel sort ce projet), remporte le prix du jury des Inouïs du printemps de Bourges, sort un EP d’une insolente qualité… Ici, une des pierres angulaires de Conspiration dévoile un titre techno acid au BPM nerveux. Sans surprise, Calling Marian fait un sans-faute.

Manifesto XXI - Conspiration Various vol.1
Calling Marian (© Jean Ranobrac)

L’avis de Cassie Raptor sur le morceau :

'Délivrance' sonne comme un voyage introspectif. Une course déterminée vers de nouveaux horizons. A écouter en plein air.

Mila Dietrich – « Wir Sind » Feat. Cassie Raptor

C’est à ce moment de la compilation que l’on bascule dans la partie qui cogne. Mila Dietrich, accompagnée de son acolyte Cassie Raptor offre un track à la croisée de la techno de Rebotini et des synthés trance. Un malin mélange, portée par une voix austère qui ne nous laisse dès les premières secondes du morceau haletant.es d’entendre la suite. Lauréate du BPM contest 2019, Mila Dietrich sortait un nouvel EP, Riffles, en avril dernier.

Manifesto XXI - Conspiration Various vol.1
Mila Dietrich (© Jean Ranobrac)

L’avis de Calling Marian sur le morceau :

Sombre et lourd. Le track de Mila est une grosse leçon d’électro pour les amateurs de darkness. La voix de Cassie rend le tout méga sexy. C’est une fat production, comme d’habitude !

Voir Aussi

Cassie Raptor – Crash Test

VJ (à retrouver entre autres lors de la prochaine édition de Dour) et DJ confirmée, Cassie Raptor se lance dans la production. « Crash Test » a l’énergie et la violence qui provoquera le choc qu’on aime en club. Une bassline sombre et une rythmique binaire bestiale. Le premier épisode d’une longue série que l’on demande à découvrir au plus vite.

Cassie Raptor (© Jean Ranobrac)

L’avis de Scarlet sur le morceau :

Je verrais bien ce track dans une soirée fétichiste.

The Unlikely Boy – Chrome

Bouquet final sous ambiance gabber/tunning. Multi-instrumentiste, dj et compositrice, The Unlikely Boy est aussi à l’aise lorsqu’il s’agit de poser sa voix autotunée que pour composer des productions bien propres à son univers. Le périple s’achève sous les paillettes et la sueur de son morceau « Chrome ». Ça brille de milles feux!

The Unlikely Boy (© Jean Ranobrac)

L’avis de Vikken sur le morceau :

Je ne suis pas très gabber, et pourtant The Unlikely Boy me fait voyager avec son track qui reprend tous les codes du style : tempo proche de 160 BPM, gros synthé rave et kicks distordus. Je le trouve vraiment très cool dans ce qu'il raconte.

CONSPIRATION Various Vol.1 (CVNT Records) (Cover by Cassie Raptor)
© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut