Avec Phallers, Chloé Delaume atomise le phallocentrisme

Naviguant entre diverses formes littéraires depuis plus de 20 ans, l’autrice Chloé Delaume revient cette année avec un nouvel opus : Phallers. Sorti le 5 avril dernier directement en poche dans la nouvelle collection Points Féminismes, ce récit à la lisière entre le roman et la nouvelle, dresse le portrait d’une sororité vengeresse ayant pour objectif de pulvériser le patriarcat et les violences sexuelles. Rencontre explosive. 

Decolonial Film Festival : dans la filmothèque du collectif Tsedek

Ayant dû renoncer à projeter La Zone d’Intérêt de Jonathan Glazer en février dernier, le…

Trans Gaze : une semaine de cinéma pour tout renommer

Du 27 au 31 mars au Vidéodrome 2 à Marseille, se tenait la première édition…

Laurène Marx : « la provocation, c’est créer une étincelle dans l’esprit de l’autre »

C’est une voix incontournable du théâtre contemporain et elle est véner. Il y a de…

Vanda Forte : « la fête est aussi une réponse à l’oppression »

DJ, producteur·ice et chanteur·se du duo Caïnو Muchi, Vanda Forte est un·e artiste aux mille…

ABOMINATION, le manifeste férocement gay de LYNKS

Sensation de la scène anglaise, LYNKS est bien parti pour conquérir le monde : avec…

claire rousay
L’emo ambient de claire rousay

L’artiste américaine claire rousay s’est fait une place sur la scène expérimentale avec une musique…

AD Rose : « Je veux entraîner les victimes dans un geste de réparation »

Triste Tigre de Neige Sinno, Politiser l’enfance de Vincent Romagny, L’inceste de Camille Laurans :…

manifesto 21 santé mentale art
« Le care n’est pas une thématique ! » : rencontre avec le collectif SMAC

Si le « care » est sur toutes les lèvres, et au cœur de nombreuses…

Douce Dibondo : « Avec la charge raciale, la menace de mort est perpétuelle »

Dans son analyse psycho-politique La charge raciale : vertige d’un silence écrasant (Fayard), Douce Dibondo…