Lecture en cours
United We Stream et Technopol vous livrent le meilleur club pour cet été

United We Stream et Technopol vous livrent le meilleur club pour cet été

Manifesto 21 - United We Stream France

La période estivale démarre sous un angle inédit : festivals, évènements musicaux, et soirées en club n’auront pas lieu. Face à ce couperet surréaliste, Technopol s’associe à United We Stream en ouvrant le plus grand club numérique du monde, accessible à tous·tes. Une programmation caviar (Maud Geffray, Miley Serious, u.r.trax, Ascendant Vierge, Boombass ou encore Cassie Raptor) diffusée en livestream depuis les lieux les plus emblématiques de la scène hexagonale.

Initié en Allemagne dès le mois de mars, c’est au tour de la scène française et de ses clubs de rejoindre le projet de United We Stream. Avec l’aide de Technopol, le projet est d’ouvrir les clubs à huis-clos de notre pays afin d’y enregistrer des DJ sets et lives rediffusés en ligne. L’objectif est d’apporter notamment une aide financière urgente aux clubs, structures, promoteur·rices, artistes, équipes techniques et de production ainsi qu’à tous·tes les acteur·rices français·es investi·es dans le secteur qui souffrent actuellement des conséquences de la pandémie de Covid-19.

Manifesto 21 - Rex club
Le Rex Club vous avait manqué ?

Un moyen judicieux pour ne pas perdre contact avec nos clubs fétiches comme la Java, le Rex Club, le Badaboum ou encore le Petit Bain (on notera tout de même la non-présence de clubs hors région parisienne), en attendant leur réouverture. Car comme l’explique Tommy Vaudercane, président de Technopol, « la crise sans précédent qui frappe l’écosystème des musiques électroniques et de la vie nocturne a stoppé net l’activité de dizaines de lieux de vie, d’entrepreneurs, d’artistes, d’intermittents. United We Stream a pour but de tenter de faire reprendre vie à ces lieux et à ces acteurs tout en générant des pistes de financement nouvelles pour ces derniers. Mais en aucun cas ce genre d’initiative ne sera amenée à perdurer ou à se profiler comme solution pérenne de remplacement à l’activité des clubs et des artistes. »

Même si depuis le début de cette crise, la tendance au livestream a inondé la toile, la démarche de United We Stream et Technopol est de ne faire aucun compromis sur la qualité de cette expérience. Oubliez les webcams de laptops : ARTE Concert s’occupera de rendre ces shows inoubliables. Et concernant la programmation, on a tout bonnement les plus grand·es cavalières et cavaliers de notre patrimoine :

aamourocean, Airod, Arnaud Rebotini, Ascendant Vierge, Bamao Yendé, Bambounou, Boombass (Cassius), Camion Bazar, Cassie Raptor, Crystallmess, Darzack, DJ Slow, Evil Grimace, Fatal Walima, Folamour, François X, Jacidorex, Kabylie Minogue, Krampf, Lacchesi, LB aka Labat, Léa Occhi, La Mamie’s, Marina Trench, Maud Geffray, Mézigue, Miley Serious, Minimum Syndicat, Moth, Nova Materia, Nyoko Bokbae, Paul Seul, Sama, Sentimental Rave, Soul Edifice, Unklevon, u.r.trax, Voiron, Von Bikräv.

Manifesto 21 -United We Stream

Ce club éphémère sera disponible du jeudi au samedi de 19h à minuit dans les clubs de la capitale et le dimanche après-midi dans des lieux plus alternatifs. À noter également que la totalité des dons obtenus sera reversée aux clubs et aux artistes n’ayant pu avoir accès aux aides mises en place par l’État.

Voir Aussi
How To Love, ou comment s’aimer en festival pour oublier la fin du monde ?

// Retrouvez toutes les infos de cette programmation qui débutera à partir du 4 juin //

// Je fais un don //

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut