Lecture en cours
NDK Festival #2 – Célébrer les pluralités électroniques

NDK Festival #2 – Célébrer les pluralités électroniques

NDK #1 - Grégory Forestier
Pour sa seconde édition, le NDK Festival, basé à Caen et organisé par la SMAC Le Cargö et l’association Arts Attack!, poursuit ses ambitions de valorisation plurielle des musiques électroniques actuelles. Rendez-vous du 19 au 29 octobre.

Avant le NDK Festival, il y avait Nördik Impakt. Un festival à l’envergure conséquente qui se déroulait dans toute la ville, mais principalement au Parc des Expositions de Caen. Un moment donnant lieu à deux jours de fête dans trois halls qui offraient un écrin idéal pour découvrir les pointures de la musique électronique. On se souvient encore des 20 ans de ce dernier en 2018. Une édition qui avait réuni des artistes qu’on ne présente plus tel·les que Charlotte de Witte, Rebeka Warrior, Daniel Avery, Laurent Garnier ou encore Jennifer Cardini, et pas moins de 20 000 festivalier·es.

Soumis à des contraintes financières et structurelles, le festival a dû se réadapter et s’inscrire dans une nouvelle démarche amorcée l’année passée, donnant naissance à une nouvelle formule : NDK. Un festival qui se développe sur dix jours, du 19 au 29 octobre, et fait vivre Caen au rythme de la musique électronique sous toutes ses formes. Proposant aussi bien des soirées au Cargö – du 20 au 22 octobre – avec des artistes émergent·es issu·es d’une nouvelle scène pointue et riche allant de la techno à la house en passant par l’acid ou la trance, que des ateliers immersifs, des rencontres destinées aux professionnel·les, ou des conférences documentées pour le grand public.

Le teaser du festival NDK 2022

Entre une direction artistique et visuelle brillante – à l’image du teaser ci-dessus –, un line-up qui vient défricher et dénicher les artistes de demain, et un processus visant à rendre la culture électronique accessible à toustes en investissant des lieux comme l’Université de Caen, l’ESAM (Beaux-Arts) ou encore la bibliothèque de la ville, le festival s’engage dans une dimension mêlant transmission et émergence. Une démonstration de force à contretemps, qui s’approprie à la fois le territoire et les esthétiques, et s’inscrit dans un engagement inclusif et durable. Au total ce sont 42 artistes, qui occuperont pas moins de sept lieux différents et ce pendant dix jours.

À découvrir :

Nos coups de cœur du line-up : u.r.trax, que l’on avait déjà adoré revoir à la Peacock Society cette année ; Superpoze, artiste et producteur caennais qui revient sur scène avec une formule live plus travaillée qu’auparavant ; aasana, DJ qui use d’une ambient deep et méticuleuse ; Paloma Colombe qui décline l’éclectisme musicale à travers ses DJ Set ; Olympe 4000 qui devrait sans nulle doute transcender le dancefloor pendant une bonne partie de la nuit le 22 octobre prochain ; mais aussi le collectif 100% féminin Vénus Club qui invite ici les DJs Sainte Exp et Rrose Sélavy. Autant dire qu’il y en aura pour tous les goûts, avec ce line-up axé sur la découverte. Cette seconde édition s’annonce d’ores et déjà plus qu’excitante, aussi bien par ses choix éditoriaux que par sa démarche de développement à contre-courant.

Voir Aussi
Guide Festivals 2022 - Manifesto XXI


Informations et réservations sur le site du festival.

NDK Festival, du 19 au 29 octobre 2022 à Caen

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.