Lecture en cours
Jennifer Cardini raconte son label Dischi Autunno en 5 tracks

Jennifer Cardini raconte son label Dischi Autunno en 5 tracks

DJ et productrice mondialement reconnue, Jennifer Cardini a eu carte blanche pour la programmation du festival Un autre Air, qui se tiendra les 28 et 29 juillet à Marseille. À cette occasion, elle a choisi de faire la part belle à des artistes de son label Dischi Autunno et nous lui avons demandé de nous raconter cette nouvelle tribu en 5 tracks emblématiques. 

Avec la publication d’une compilation double, Intermezzo Uno & Due et une invitation à la Gaîté Lyrique pour Culture Club cette année, Dischi Autunno commence à faire du bruit. Lancé en 2017 pour défricher de nouveaux horizons sonores en parallèle de ses activités sur son label Correspondant, Jennifer Cardini semble réussir son pari de rassembler de nouveaux talents sur ce label à l’horizon sonore plus large, plus éloigné des standards du clubbing. Dénominateur commun des artistes rassemblés, peut-être, un sens de la mélodie accrocheuse et la recherche de l’expérimentation. Jennifer Cardini nous a raconté ce qu’elle souhaite faire avec Dischi Autunno, à travers 5 sons qui lui sont chers.

Dollkraut – Have I Told You (Borusiade Remix)

L’album de Dolkraut est à l’origine de la création de Dischi. J’ai créé ce label pour lui parce qu’il nous avait envoyé la démo de son album, mais ça ne collait pas avec Correspondent (fondé en 2011, ndlr). C’était plus live, plus indie, et aussi il fallait du temps pour cet album. C’était presque une bande-son de film. Du coup j’ai créé Dischi en 2017 pour Dolkraut, avec Noura Labbani, ma partenaire de Correspondant. « Have I Told You » est une de mes chansons préférées, remixée par Borusiade qui sera aussi avec nous à Marseille et qui avait déjà fait des EP sur Correspondant. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup qui est très talentueuse, je joue quasiment toutes ses productions. On partage beaucoup de goûts communs. Son remix de Dolkraut est vraiment magnifique et j’ai hâte de la voir jouer en live à Marseille pour Un autre air.

Pablo Bozzi – Last Moscow Mule

J’ai d’abord rencontré Kendal qui m’a présenté Pablo Bozzi. Je connaissais Pablo sous son autre alias, et pour ses collaborations avec Imperial Black Unit. J’ai été obsédée par ce morceau, la mélodie, le côté épique… Il y a vraiment un côté émotionnel très fort dans « Last Moscow Mule » et il est tombé en plein confinement, donc c’était aussi une période très chargée émotionnellement. L’EP est fantastique, il montre bien aussi à quel point Pablo est versatile et ce qu’il est capable de faire. On était vraiment triste que ça sorte en plein confinement, on prépare un EP de remixes avec The Hacker, plus d’autres guests surprises. On est très heureux de collaborer avec. Il sera aussi avec nous à Un autre air et je pense que ça va séduire tout le monde comme ça l’a déjà fait avec la Gaîté Lyrique par le passé (ndlr: Culture Club).

Curses – Surrender (Jennifer Cardini Remix)

La rencontre avec Curses a été cruciale pour Dischi, parce que déjà il a défini toute la ligne esthétique. Il est à l’origine de l’artwork avec sa compagne Rachel, sous le nom de Last Veil. Depuis quelques sorties, c’est lui qui fait tout l’artwork. Il y a une identité bien précise, qui est très rétro, 80’s et cuir j’ai envie de dire (rires). Il vit aussi à Berlin, donc on se voit et on échange souvent. Lui et Rachel sont devenus des amis proches. Je pense que c’est lui qui m’a donné envie de créer une famille autour de Dischi et de faire du label une espèce de « coopérative », parce qu’on décide tous ensemble ce qui va se passer sur le label. Je suis très contente de l’avoir à Marseille aussi avec nous ! Ce morceau est un remix que j’ai fait, alors que je n’en fais pas beaucoup. Je suis assez timide au niveau de la production et ce remix j’en suis très fière. Ça m’a fait plaisir de faire ça pour Luca, j’ai choisi ce morceau aussi pour ce lien d’amitié qui nous lie.

A Strange Wedding – Gimme Da Space Vox

A Strange Wedding, c’est un artiste français qui est sur la compilation Intermezzo. J’ai choisi ce titre parce que je trouve que toute cette équipe de Saint-Étienne, avec le festival Positive Education et le label Worst, représente vraiment ce qu’il y a de plus intéressant et excitant dans le renouveau des artistes français. Toute cette nouvelle génération, c’est vraiment excellent. Toutes les sorties du label Worst sont tops et ce qu’ils font, comment ils s’investissent dans la scène locale à Saint-Étienne, leur esthétique et l’énergie qu’ils mettent dans le label, ça me plaît beaucoup. Donc j’étais très contente d’avoir A Strange Wedding avec nous et Jacques Satre aussi d’ailleurs. C’est un autre artiste dont je suis à l’affût des sorties, je trouve ça vraiment mortel. En fait, avec toutes ces années à être dans la scène française, voir de nouveaux artistes aussi talentueux émerger et les voir redigérer 30 ans de club culture, c’est super excitant.

Voir Aussi
Les 10 plus belles reprises de 2020

Kendal – Intacto

J’ai découvert Kendal sur le label de David Vunk, Moustache Records, et on s’est contacté via Instagram. C’est mon ami Joshua, le mari de Noura qui m’avait d’abord parlé de Kendal. L’échange, c’est la base du label pour moi avec tous les artistes de Dischi, on s’échange des démos, on discute de ce qu’on va sortir… Pour moi c’est très important. Il y a une énergie et un travail commun qui est devenu nécessaire  avec le confinement, parce qu’avant Dischi était un label comme un autre alors que maintenant on travaille tous ensemble, on fait grandir le label ensemble. Kendal a un sens de la mélodie et une énergie très positive. J’étais un peu triste pour lui que « Intacto » sorte pendant le Covid. Il a vraiment été freiné dans sa progression. On va tout faire pour oublier tout ça dans les mois qui viennent, je suis très contente de l’avoir à Marseille !

Un Autre Air #1
Les 28 et 29 juillet
Friche La Belle de Mai, Marseille

Image à la Une : © Marguerite Bornhauser

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut