Lecture en cours
Un Autre Air dévoile sa programmation 2021

Un Autre Air dévoile sa programmation 2021

Du 28 au 29 juillet, Un Autre Air donne rendez-vous à la Friche la Belle de Mai pour son édition 2021. Après un format entièrement numérique l’année passée, l’événement est heureux de rouvrir au public avec une programmation pointue, fruit d’une belle carte blanche accordée à Jennifer Cardini.

Intimiste et immersif, cet événement est pour Bi:Pole et le Cabaret Aléatoire une manière d’imaginer l’écoute des musiques électroniques autrement, à l’heure où distanciation et limitation des publics pèsent encore sur nos espaces de fête. Pour les organisateurices, Un Autre Air amène une proposition artistique d’un nouveau genre, plus créative, expérientielle, plus intime, bienveillante, attentive et pas moins responsable.

Un Autre Air invite un·e artiste, un label ou un collectif d’artistes à assurer la direction artistique avec la complicité du D.A. du festival Le Bon Air et celles et ceux du Cabaret Aléatoire. Ensemble, iels imaginent une programmation avec une vision audacieuse, parfois festive, constituée de musique, installations visuelles, performances, danse, cuisine… et liée au territoire et à sa scène créative. Cette année, la carte blanche est donnée à Jennifer Cardini qui, avec son label Dischi Autunno, remet au goût du jour les sonorités des années 80, l’italo-disco, l’EBM, et fait la part belle aux nouvelles générations.

Quatre scènes et différents parcours au sein de la Friche

Les scènes du festival seront situées dans différents endroits de la Friche : la place des Horizons, avec une vue panoramique sur Marseille ; le toit-terrasse ; la boule à facettes, placée sous le Module du Gmem, un lieu insolite privilégié par danseur·ses et permormeur·ses ; et le nouveau parking de la Friche, le Casemate. Chaque salle est designée par Cyril Méroni, artiste plasticien et scénographe pour Le Bon Air. Les sound systems sont créés par Seb Probe, émissaire Funktion One et amateur de diffusions à 360°.

Les différents groupes de publics sont invités à effectuer un parcours dirigé par les médiateurices (Les Aiguilleurs) pour découvrir les quatre espaces qui s’offrent à elleux le temps d’une soirée. Ce parcours de 5h30 est reproduit quatre fois pour les quatre groupes différents :
• le groupe 1 le vivra de 16h à 21h30
• le groupe 2 de 17h15 à 23h00
• le groupe 3 de 18h45 à 00h30
• le groupe 4 de 20h15 à 02h00
Des aiguilleur·ses s’occuperont de les accompagner dans ce processus déambulatoire entre chaque scène. Doté·es d’un background artistique, iels seront présent·es pour guider les publics et faire de ces temps de pause des expériences à part entière.

Programmation

TTristana / DJ set
Aves ses sonorités indisciplinées et expérimentales, nourries de son inspiration de figures comme Arca ou Sophie, l’artiste contribue à l’essor et au rayonnement de la scène électronique marseillaise. Elle se produira en B2B avec Christoff Riedel.


Christoff Riedel
Producteur et DJ basé à Leipzig, nouveau centre bouillonnant de la scène allemande, son récent EP Soft Focus présente une vibrante sélection de morceaux produits avec ses plus proches ami·es et artistes (dont TTristana).

Abstraxion / live
Au croisement de la techno et de l’EBM, adepte des voyages musicaux en clair-obscur, Harold co-dirige également le Laboratoire des Possibles, à l’origine des soirées queers Mouillette et du festival Encore Encore.


Borusiade / live + DJ set
La productrice roumaine nous livre un son sombre et épique, avec des rythmes qui touchent profondément nos sens sur la piste de danse. Expatriée à Berlin, après avoir expérimenté différents projets, Borusiade a lentement cristallisé un univers bien à elle, avec des lignes de basse poignantes, des thèmes obsédants et par tous les moyens mélodiques.


Curses / live + DJ set
Basé à Berlin, Curses navigue entre new wave et post-punk avec sa voix et ses guitares fantomatiques, ponctuées de new beat 80’s. Le premier album de Curses, Romantic Fiction, est sorti sur le label Dischi Autunno de Jennifer Cardini en octobre 2018.

Voir Aussi
Manifesto 21 - Paris Electronic Week

Kendal
Entre l’italo-disco et de l’EBM, quelque part entre passé et futur, Kendal nous plonge dans des ambiances dignes des films de David Cronenberg.


Pablo Bozzi
Fervent amoureux lui aussi des atmosphères de giallo des années 1980, Pablo Bozzi a sorti Walk On Wire sur le label du résident du Berghain, Phase Fatale. Cet EP marque le début de sa volonté de réinterpréter ces genres avec une touche de modernité.

Réservez votre place sur la Billetterie d’UN AUTRE AIR.

Photo à la une : Jennifer Cardini © Frederik Kaltinell

Voir les commentaires (1)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut