Polychrome et Manifesto XXI présentent Creepy Sisters, nuit de folie le 28 avril au Trabendo

creepysisters-manifesto21
Artwork : Pas Sion

Le temps d’une nuit mystique, nous alignons nos énergies avec le collectif  Polychrome notre jumeau creepy, notre nouveau camarade de jeu.

Samedi 28 avril, nous réunissons un symposium d’artistes en marge, incarnant une programmation effrontée et bouillonnante ! Nos deux collectifs unis dans cette sororité nocturne proposent un line up faisant la part belle au live, du post-punk à la techno en passant par le rap, où les femmes sont mises à l’honneur. Le Trabendo, sera le théâtre de notre nuit de liesse et magnifiera les performances des artistes élues, grâce à l’un des meilleurs système-son de Paris. Aperçu :

Safia Bahmed-Schwartz

La soirée commencera par un live du rap hybride de Safia Bahmed-Schwartz, figure d’empowerment, qui mixe tous les genres, joue avec tous les arts. Le dessin, le tatouage, l’écriture, la musique, la réalisation de clips, et qui sait ce que l’avenir nous réserve ; autant de domaines que Safia Bahmed-Schwartz a marqué de son empreinte si personnelle. Des instrus rugueuses, accidentées, un flow rappé et intimiste, beaucoup de virgules et peu de points. Safia a beaucoup à dire. Et son nouvel EP PRINTEMPS (LifeTour) le confirmeDes storytellings et des identités, elle en a mille, et se glisse dans tous les contextes comme autant de costumes.

Cienfuegos

Les sons raw de Cienfuegos prendront le relais. Basé à Brooklyn et ayant grandi à Miami, Cienfuegos imagine un son unique en expérimentant à partir de la matière électronique brute et de ses racines latino-américaines. Nous avons la grande chance d’accueillir pendant son tour d’Europe cet artiste hors catégories !

Succhiamo

Ce doux nom signifie littéralement la première personne du pluriel de « to suck » en italien, fruit de l’union d’Antinote Panoptique et Paula de J.C.Satàn. Ils feront encore monter la tension d’un cran
avec ses patterns over-saturés de boîtes à rythmes et de lignes de synthés gorgées d’EBM, répondant à des vocaux italiens ouvertement sexuels. Rien de plus, rien de moins.

Pour la suite de la messe, nous verrons rouge avec deux dj sets aux échos de rave, le tout relevé par les délires kinky de CASSIE RAPTOR et Polychrome.

Sentimental Rave

Alias Soraya Daubron, Sentimental Rave est un diamant brut. Sa musique oscille entre la violence de ses kicks et sa sensibilité. On retrouve dans ses tracks les errances solitaires et nocturnes de notre jeunesse. DJ, productrice, et photographe autodidacte basée à Saint Denis, elle puise son inspirations dans la rave, le gabber, les musiques expérimentales et la techno. Elle est le reflet de ces milliers de noctambules qui se retrouvent dans les warehouses des banlieues des métropoles européennes comme aux heures de gloire des premières raves.
À travers un univers intime et des bombes dancefloors en guise de confession, Sentimental Rave pose ses marques à travers l’Europe (Corsica Studios & Rye Wax à Londres, Amsterdam…), elle est prête à faire chavirer la prochaine génération.

Cassie Raptor

Sentimental Rave sera accompagnée des visions esthétiques de Cassie Raptor. Passée par l’École Estienne puis Vj pour le collectif lesbien Barbi(e)turix, elle a habillé les dj sets de Paula Temple, Ellen Allien, Charlotte de Witte, Louisahhh… Elle collabore aussi avec des artistes musicien.ne.s tel.le.s que Theodora, Yalta Club, et avec CALLING MARIAN elles montent leur projet live son/visuels SOLIDES.

© Cassie Raptors

Mila Dietrich

Enfin, la productrice marseillaise déploiera sa techno nourrie par la coldwave, l’EBM, la minimal et la G-house. Ses tracks au groove obsédant distillent des histoires lubriques et sombres, comme la très nerveuse track « Nymphomaniac ». Prêtresse des exutoires nocturnes, des dédales suintants et des dancefloors sans lendemain, ses fulgurances technoïdes sauront vous guider à travers l’obscurité.

Samedi 28 avril 2018 de 23h30 à 06h00
8 euros en prévente // 10 euros sur place

Plus d’infos pratiques.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Manifesto XXI

Conférence. Marxisme et féminismes en dialogues

Depuis l’émergence du marxisme comme projet économique et politique, et corrélativement à...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.