Lecture en cours
Les nouveaux visages du goth à Paris sortent « Résurgence »
resurgence-manifesto21

On se demandait qui incarnerait la relève du goth à Paris, on les attendait avec frénésie. Emo Goblin et Lëster l’ont fait, rassemblés en duo sous le nom de HELL OOOH. Dans Résurgence, ils ont réuni leurs artistes préférés du moment autour du grand maître du genre, Marilyn Manson.

Reprise ou remix, chacun y a mis un peu de son âme obscure, posant sa griffe de velours sur ce monde macabre. Carte noire pour une version best-of, reboot 2018 du grand prêtre noir. La compilation promet un délice d’outre-tombe grâce à cette combinaison. Pas moins de 32 artistes ont été rassemblés sur l’objet, explorant en long, en large et en travers les tréfonds du nébuleux artiste. Focus sur trois d’entre eux, à retrouver à La Java ce 15 novembre pour la sortie.

Lëster, ange des ténèbres

Roi du do it yourself, instigateur de la compilation avec Emo Goblin, la mélancolie doucereuse post-internet de Lëster (son interview ici) fera résonner le dancefloor de la Soirée Goth à La Java en duo avec la mystérieuse Regina Demina. C’est par les sentiments qu’il nous prend, et c’est avec douceur qu’il nous fait glisser dans son univers obscurément nostalgique. Son esthétique lo-fi emo est la partie émergée d’une lente et sombre énergie : ce visage d’ange gothique pourrait bien être celui du fils caché de Marilyn.

Ce que je fais est comme un journal intime. Émotionnel et torturé. C’est le côté pas fun de ma musique. Être emo c’est avant tout se plaindre et je me plains souvent dans la vie. Emo, c’est être triste pour rien.

Godzilla Overkill, prince emo-goth

godzilla-manifesto21
Crédits : Lola Margrain et Léonie Floret

Prince emo-goth, Godzilla Overkill (son interview ici) nous régalera de son live enchaîné sur la scène de la Java, ses douces et poétiques complaintes posées sur de sombres nappes électroniques. Son appartenance au cercle fermé des nouveaux visages du goth n’est plus à prouver après la sortie de son dernier clip « Le cœur au coin des yeux » réalisé par Lola Margrain et Léonie Floret, doux mélange de rouges entrailles et de corps huilé. Il règne avec discrétion sur les noirceurs de Paris, et saura provoquer en nous la transe sacrificielle.

Mais bon, je trouve que le bonheur est trop rare pour être vendu. Et la tristesse est plus agréable à contempler qu’à ressentir.

Regina Demina, impératrice morbide

Crédits : Guillaume Héry

Impératrice du néo-goth, Regina Demina (notre chronique de l’EP ici) sera donc aux côtés de Lëster pour mixer et faire danser les créatures noctambules de Paris. Distillant avec délicatesse sa poésie morbide sur des prods obscurément dansantes, sa voix robotiquement blasée entraîne une agréable chair de poule, d’excitation ou d’angoisse. Violence délicate, la mort en filigrane, elle est la digne héritière de générations de gothiques. Accompagnée Lëster l’ange des ténèbres, leurs énergies noires s’aligneront à la perfection.

Pyromane

Je veux voir tout brûler

Pyromane

Il n’y a que ça pour m’apaiser

Voir Aussi

Pour célébrer la messe noire à la gloire de la compilation Résurgence, on se retrouve à la Soirée Goth à La Java ce jeudi 15 novembre. Les créatures de la nuit fêteront la compile avec une partie des papillons de l’Enfer parisien, et le line-up a déjà un délicieux goût métallique.

Au programme :

En live :
– SARA FUEGO
https://soundcloud.com/sarafuego
– migu
https://soundcloud.com/miguzo
– GodzillaOverkill
https://soundcloud.com/godzillaoverkill

Et en Dj Set :
– Imer6ia
https://soundcloud.com/imer6ia
– Regina Demina & LËSTER
https://soundcloud.com/regina-demina
https://soundcloud.com/lsterrr
– KIMBERLAID
https://soundcloud.com/pqtuchanteskimberley
– EMO GOBLIN
https://soundcloud.com/emo_goblin

goth-manifesto21

EVENT 

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut