Lecture en cours
salome : la fête comme rituel dans son premier clip

salome : la fête comme rituel dans son premier clip

Manifesto XXI - salome
Pour introduire son premier EP, Something but Plausible, sorti le 30 avril dernier chez High Heal, l’artiste belge salome nous révèle le clip de « devoted to someone else + The Pattern », une déambulation astrale aux allures de rêve éveillé.

Le coup de cœur nous prend comme ça parfois, sans prévenir. Il suffit d’un traitement habile de la voix, d’un sens de l’esthétique impeccable et de sonorités qui filent avec cohérence et douceur. Il y a (un peu) de tout ça avec les singles « devoted to someone else + The Pattern » de la jeune artiste salome, où la mélancolie se teinte d’un voile d’hyperpop et de notes électroniques feutrées.

Ici le clip prend des allures de court-métrage arty à part entière, faisant la part belle aux effets visuels, focales en tous genres, visages ébahis, maquillage colourful. La fête, l’amitié, le collectif sont au cœur de l’image. Comme le reflète si bien le lien de tissu qui unit et lie tout au long de la vidéo ce trio de femmes, d’abord, puis leur groupe d’ami·e·s, ensuite.

La musique et sa mise en images sont un voyage nocturne entre l’amertume et la légèreté inhérente à ce groupe que l’on suit. Du pied des immeubles au creux des arbres d’un parc, puis vers des cages d’escaliers sinueuses. Le vidéaste et artiste Lilian Hardouineau – un autre talent à suivre – magnifie ici les silhouettes, et met sans cesse en mouvement la caméra, mais aussi la lumière qui emplit les différents éléments. La distorsion donne un charme constant à chaque objet aussi simple soit-il ; des fleurs, une table dressée, un rouge à lèvres, des chandelles, un motif à carreau dressé dans le fond d’une pièce où une agitation apaisée règne.

Le ton du second morceau « The Pattern » se veut, lui, plus pop, enjolivé, dans la veine de l’EP sur lequel il apparaît. Les regards se mêlent et s’entrecroisent, les rituels amicaux et sororaux se multiplient sous nos yeux. salome nous fait revivre avec ferveur, pendant quelques précieuses minutes, l’euphorie brillante de la jeunesse. 

Voir Aussi
Bass ON : La playlist de Flore

Suivre salome : InstagramBandcampSoundCloud

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut