Lecture en cours
La Palestine brûle et le monde ne fait rien : Revue de presse #15

La Palestine brûle et le monde ne fait rien : Revue de presse #15

Bien s’informer, c’est important mais ça demande du temps. Alors chaque lundi, la rédaction de Manifesto XXI vous présente sa revue de presse pour bien commencer la semaine. Dedans, retrouvez des infos essentielles, des enquêtes marquantes, des débats, des images fortes, des actus queers et féministes.

Cette semaine, le monde observe, sidéré et apathique, la violence se déchaîner à nouveau contre la Palestine et les Palestinien·nes. On reste aussi abasourdi devant le féminicide de Chahinez Boutaa à Mérignac, que l’on pourrait difficilement imaginer plus terrible.

Les conseils culturels de la semaine ouvrent quant à eux à d’autres regards et éprouvent nos manques, notamment en termes de représentations d’héros·ïnes racisé·e·s au cinéma et en littérature.

La semaine en bref

Le régime d’apartheid s’étend en Palestine – Depuis quelques jours, une répression extrêmement violente est mise en place par les forces de police israélienne à Jérusalem Est. Suivant une décision de justice visant à expulser 4 familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah, plusieurs manifestations ont été largement réprimées par la police israélienne. Vendredi dernier (dernière grande prière du vendredi avant la fin du mois de ramadan), les forces de police ont encerclé la grande mosquée Al-Aqsa et utilisé grenades et balles en caoutchouc pour terroriser les croyants qui se sont retrouvés piégés à l’intérieur de leur lieu de culte. Plusieurs vidéos montraient le parvis de la mosquée Al-Aqsa où des centaines de palestiniens ont voulu faire face à l’offensive de la police – les différentes organisations et journalistes sur place comptaient plus de 200 blessés du côté palestinien, dont de nombreuses blessures au visage et aux yeux causés par les balles en caoutchouc. 

Depuis, de nombreuses manifestations ont été organisées à Jérusalem et d’autres villes de Palestine : plus de 300 blessés palestiniens lundi matin, et de nombreuses arrestations dimanche soir. Si les Nations-Unis, ainsi que de nombreux gouvernements européens, se disent « extrêmement inquiet » de la situation, la cause palestinienne attend toujours une action internationale contre le gouvernement israélien qui continue inexorablement son offensive colonialiste. 

Brûlée vive – Quand un événement contemporain évoque les pires visions de chasse aux sorcières. Une mort atroce, en pleine rue. Chahinez B. a été assassinée le 4 mai par son conjoint, à Mérignac, dans la banlieue bordelaise. Il lui a tiré dessus et a mis le feu à son corps, faisant trois orphelins.

Musulmanes féministes contre Erdogan – Alors que le dirigeant turc continue de jouer avec les vies des femmes dans ses petits calculs politiques (comme avec son retrait de la convention d’Istanbul contre les violences sexistes), des féministes musulmanes combattent son utilisation opportuniste et sexiste de l’Islam. Mediapart détaille leurs stratégies entre un dirigeant qui joue dangereusement aux agitations religieuses conservatrices et un féminisme turc traditionnellement laïc.

Partir en live – Pourquoi regrettons-nous tellement les concerts ? Nous ne manquons pourtant pas d’accès à la musique avec tous les services de streaming aujourd’hui à notre disposition. En publiant un article écrit par Le Parterre sur son site, le lieu nantais Stereolux nous rappelle la fonction essentielle (si, si) des concerts : être créateurs de lien sociaux et d’expérience tangible dans une époque tournée vers le virtuel et le repli sur soi.

Professeur prédateur – L’écrivain américain Blake Bailey avait tout pour être le professeur idéal, tel qu’incarné par Robin Williams dans Le Cercle des Poètes Disparus : drôle, impertinent, complice des élèves… Le tout couronné par une reconnaissance du monde littéraire en tant que biograpĥe de Philip Roth. Mais derrière cette façade se cachait un prédateur qui attendait patiemment la majorité de ses étudiantes pour les agresser sexuellement. Et s’il était loin d’être le seul professeur à qui on ne devrait pas confier d’adolescents ? 

Liban – Le chanteur Mika a publié le 4 mai une tribune boulversante dans Le Monde pour appeler à la mobilisation en faveur de son pays natal, le Liban. Extrait : « Mon pays se meurt, et la communauté internationale ferme les yeux. Emmanuel Macron à Beyrouth reprend Rimbaud : « On n’a pas le droit de rester des “Assis”. » Mais qu’il est difficile de se lever pour et dans un pays qui n’est pas le sien, contre l’inertie d’une classe dirigeante corrompue trop occupée à compter ses liasses de billets verts. Quand il ne restera que des cendres au pays du Cèdre, ils seront encore capables de se battre pour que le plus gros tas leur appartienne ! »

Les gauches en marche – L’autre tribune à lire, c’est celle écrite par plusieurs figures politiques et militantes de gauche dans Libération. Iels appellent à une grande marche contre l’extrême droite au printemps 2021. Aucune date n’a été annoncée pour le moment.

Morts gays – Le fil macabre à dérouler, c’est celui du journaliste Matthieu Foucher qui a recensé plusieurs meurtres homophobes commis récemment en France. 

https://twitter.com/MatthieuFoucher/status/1389867804770410497

Histoire tétue – Le jour de l’anniversaire de décès de Napoléon, Têtu s’est fendu d’un article titrant “Saviez-vous que Napoléon était gay friendly ?”, basé sur les propos tenus par l’écrivain Arthur Chevallier. Le twitto François @treyu démonte cette relecture des faits dans ce fil qu’on vous conseille vivement de dérouler.

Réforme chômage – L’Unédic, union nationale interprofessionnelle pour l’emploi dans l’industrie et le commerce, estime que la réforme de l’assurance-chômage va amplifier les inégalités dans Le Monde. Les demandeurs en activités réduites et les jeunes seront visiblement les premier.es touché.es par ce changement. Une conséquence de la réforme du salaire journalier due références (SJR) qui ne tient plus compte que des seuls jours travaillés, un article de Bastamag éclaircit bien le sujet. Les aides peuvent fortement varier en fonction de si vous avez travaillé en continu ou en fractionné avant d’être pris en compte par le régime. Les Echos explique que les variations des allocations sont à rationaliser en fonction de la durée des indemnisations qui se voient prolongées dans la durée. L’application de la réforme est prévue pour juillet 2021. 

Loi Climat – Dimanche 10 mai, des milliers de personnes défilaient dans les rues dans l’idée d’obtenir une loi Climat comme le montre France 24. Plus tôt dans la semaine, le mardi, le texte de loi était adopté par l’Assemblée nationale. Un article de The Conversation analyse la portée des dispositifs retenus comme la reconnaissance du greenwashing comme étant une pratique trompeuse ou bien l’interdiction de la mention « neutre en carbone ». 

La semaine en images 

Billie Eilish – Billie a bien grandi et elle se fait désormais kiffer en lingerie satinée dans le plus grand magazine de mode du monde. L’adolescente avait court-circuité le male gaze de l’industrie musicale en ne s’habillant qu’en 4XL, d’où le choc de la découvrir adulte et sexualisée. Le Sydney Morning Herald discute des mécanismes sexistes contradictoires qui traversent l’opinion publique à son encontre et pourquoi notre réaction en dit bien plus de nous que d’elle – qui ne fait que ce qui lui plaît, plaît, plaît.

Colombie – La Colombie vit depuis le 28 avril un soulèvement populaire contre le gouvernement Duque, revendiquant une réforme de l’éducation, du soin et de la police alors que l’on déplore actuellement 26 morts, 1506 blessés et 90 disparus. Le photographe Fredy Henao documente la prise de la rue et témoigne de personnes trans en première ligne. Il est particulièrement émouvant de lire dans les commentaires du post Facebook des manifestations de soutien de la part de Birman·es.

Fascisme – A l’occasion de l’anniversaire de l’exposition du cadavre de Mussolini à Milan, nos fascistes contemporains sont venus se retrouver et lancer le bras droit en signe d’allégeance. Rappel (glaçant) que ces personnes sont là, organisées, et forment corps.

Charming is cancelled – La gauche LGBT s’empare avec sérieux des potentiels toxiques de la cancel culture ; la droite et les vieux continuent de s’en servir pour fabriquer de la fake news. Lorsque deux journalistes américaines ont questionné, dans une review de l’attraction Disneyland, l’appellation “vrai baiser d’amour” pour la scène du baiser avec une Blanche-Neige dans le coma, les médias de droite ont bondi contre un appel imaginaire à la censure qu’analyse Titiou Lecoq chez Slate. Ça a traversé l’Atlantique et les vieux ont carrément hurlé que le cousin du beau-frère de leur coiffeur les avait informés de source sûre que Disney avait annoncé censurer son film. Pas en reste, nos illustrateurs de presse traditionnelle ont encore une fois prouvé que ni la vérification des sources, ni la pertinence du commentaire social n’étaient leur métier. Alors à quoi servent-ils ? Mystère.

Matière à penser

Autorités toxiques, politiques, intimes – Vice News tire le meilleur profit de son format numérique en proposant une exploration en toile d’araignée de l’autorité toxique. Strongman est un podcast où, en partant d’une histoire personnelle  – partenaire abusif, enrôlement en tant qu’enfant soldat, combat de Natifs américains pour garder leurs enfants… la journaliste Hind Hassan et un.e invité.e détricotent dans chaque épisode ce que partagent partenaires toxiques, flics corrompus et dirigeants tyranniques. Chaque épisode est aussi lié à une revue de presse qui lie ensemble des faits médiatiques apparemment déconnectés. Une grande leçon de journalisme et de vulgarisation.

Safe space – Sommes nous un peu trop coincés dans notre bulle ? Les safe spaces numériques ou matériel nous créent-ils des versions déformés du monde où nos opinions ne sont jamais confrontés ? Ou nous aident-ils au contraire à reprendre des forces avant d’affronter l’extérieur ? C’est le sujet de Poires et Cahuètes, l’excellent podcast d’opinions de Slate. 

Cultures queer et transféministes

Autres regards – Vous avez toujours rêvé d’une revue féministe dédiée au female gaze en arabe ou en anglais ? Un magazine bilingue dédié aux luttes et aux images des femmes du monde arabe va bientôt voir le jour sur Internet, et il s’appelle Al Hayya. La photographe libanaise Myriam Boulos en est la directrice de la photographie, et ça, ça annonce de très belles choses. On s’inscrit ici pour en avoir des nouvelles bientôt. Aussi, il ne vous reste plus que quelques jours pour soutenir le lancement du numéro 2 de la revue Gaze, dédié aux regards féminins. La couverture est superbe et on a hâte de lire l’entretien entre l’écrivaine Nancy Hutson et la performeuse Bebe Melkor-Kadior, ou encore le reportage sur les lesbiennes senior, écrit par Laurène Daycard et photographié par Bérangère Fromont. Le crowdfunding.

Comics feminist – C’est un cross-over qui s’annonce mythique : Emilia Clarke, l’iconique actrice de Daenerys Targaryen dans Game of Thrones, va publier un comics féministe. Ce projet lancé il y a 3 ans après une conversation entre ami·es devrait être publié en juillet 2021, et il sera suivi de deux autres tomes. On sait encore peu de chose de l’héroïne, mais on en sait suffisament pour savoir que cette histoire fera date : Maya, jeune mère célibataire serait dotée de pouvoirs liés à… son cycle menstruel ! Petits aperçus sur Entertainment Weekly.

On se lève et on se casse d’Insta – En procès contre Facebook, quatre créatrices de contenu et un collectif féministes, très actives sur Instagram ont annoncé investir Patreon : Lusted Men, Clit Révolution, Mécréantes, Merci Beaucul et La Prédiction revendiquent une liberté de diffuser leurs contenus féministes et sex positive dans un espace plus safe. Toutes ont fait l’expérience du harcèlement sur le réseau possédé par Mark Zuckerberg. Dans le communiqué de presse des frondeuses, Elvire Duvelle-Charles, co-créatrice de Clit Révolution revendique aussi un meilleur équilibre de production et de rémunération : « On est au bord d’un burn out et on a besoin d’un espace bienveillant, safe, dans lequel on puisse produire moins mais mieux. Ciao les sponsos opportunistes – nous soutenir financièrement c’est nous permettre d’être rémunérées pour notre travail tout en restant intransigeantes sur le choix de nos partenariats avec des marques. » Go gurls.

Génie lesbien, génie comique, génie come-back – C’est THE bonne nouvelle : Hannah Gatsby a annoncé un nouveau spectacle, Body of work ! Elle commencera à tourner en Australie et en Nouvelle-Zélande bientôt… Hurry up Netflix pour choper les droits à l’international, nous en avons besoin !

Livre Blanc – Ou sont les héroines racisées dans la littérature française ? Les blogueuses littérature afro-descendantes interpellent le milieu de l’édition française qu’elles jugent “blanc, parisien et bourgeois” : ces personnages manquent surtout dans la littérature ado et young adult, pourtant indispensable à la construction des ados. Un manque d’autant plus flagrant face à la littérature américaine, qui reste beaucoup plus diversifiée et sensibilisée à ces problématiques.    

Le documentaire

Ouvrir la voix – Alerte bonne nouvelle ! Le documentaire Ouvrir la voix d’Amandine Gay, qui se donne pour but de pallier à la sous-représentation des femmes noires en prenant soi-même la caméra, est disponible chez MK2. Financé avec l’argent de la solidarité par financement participatif, présenté dans des festivals internationaux, primé deux fois, il est important que ce film soit accessible en streaming pour toucher de nouveaux publics.


Sélection et rédaction : Albane Barrau, Apolline Bazin, Salvade Castera, Anne Plaignaud, Louis Malherbe, Luki Fair

Image à la Une : screenshot, France 24

#metoo Eric Zemmour, #RienAGuerir, Affaire Sarah Halimi : Revue de presse #14

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut