Lecture en cours
Festival Heroines of Sound, le bel hommage aux femmes de l’expérimental

Festival Heroines of Sound, le bel hommage aux femmes de l’expérimental

Du 7 au 9 juillet, le festival Heroines of Sound s’est installé dans Radialsystem, une ancienne fabrique berlinoise. Entre ces murs de brique se sont envolées des ondes brutes et concrètes de productrices et compositrices venues du monde entier. À cette occasion, Manifesto XXI s’est rendu aux panels et concerts qui permettent de reconstituer l’héritage militant des femmes de la musique expérimentale.

La musique a toujours eu un problème de parité et on commence seulement à mettre le doigt sur certains mécanismes de l’industrie qui perpétuent ces inégalités, tels que les programmations principalement masculines ou l’exclusion des femmes des rôles plus techniques de production musicale. Pour aller de l’avant, certaines artistes telles que les Pussy Riot ont décidé de faire de leur art sonore une lutte intégrale pour l’égalité des chances. Les mots permettent une contestation directe et frontale, mais qu’en est-il pour les genres exempts de l’usage de la parole ? Le festival Heroines of Sound, installé à Berlin depuis maintenant neuf ans, prouve que la lutte féministe se fait aussi bien en confrontant littéralement le patriarcat qu’en organisant des rencontres dans des lieux propices à la sororité et la transmission de savoir.

Heroines of Sound c’est le parti pris de représenter uniquement des femmes, à une époque où les disparités dans les programmations sont encore bien présentes dans les festivals, comme le démontre le compte instagram Book More Women. Celui-ci est l’exemple même que les petites structures ont autant de force que les grandes initiatives. Même si les genres qui y sont représentés peuvent encore être perçus comme élitistes ou trop cérébraux, toutes les places de la soirée d’ouverture ont bien été vendues. Preuve en est, les publics viennent soutenir la cause politique et sociale, même si l’œuvre est dite « de niche ». Comme le démontre Lisa Rovner dans son documentaire Sisters with Transistors (2020), très peu d’artistes féminines ont pu faire leur place dans cette musique, ou du moins voir leur nom reconnu dans le temps. Heroines of Sound compte pallier ça en programmant exclusivement les œuvres de femmes.

On retrouve une très belle osmose entre pionnières du genre (Norma Beercroft, la compositrice classique Ann Southam, et l’artiste multimédia Marcelle Deschênes) et de nouvelles figures qui approchent le militantisme à travers leurs multiples voix (Pía Alvarado Arróspide, Zosha di Castri,Yiran Zhao, Macri Cáceres). Un grand contraste se ressent entre celles qui expriment à travers la machine, et celles qui scandent leurs opinions. Leur sororité se retrouve dans une lutte de visibilité, qui malheureusement n’évolue que très lentement. On notera toutefois la présence de musiciens hommes. La programmatrice de cette édition, Annesley Black, propose une approche du féminisme qui n’exclut pas l’autre, et célèbre l’alternative de la co-création pour un meilleur futur. Ici, les hommes jouent les partitions de femmes tandis que celles-ci brillent le temps de quelques minutes.

Cette édition était aussi portée par le conflit qui dure à quelques centaines de kilomètres de Berlin. Des artistes ukrainiennes, telles que Alla Zagaykevych, Viktoriia Vitrenko, et Anna Arkushyna étaient invitées pour exprimer leur colère à travers une musique universelle. On notera la puissante performance de Viktoriia Vitrenko, le premier jour, qui scandait son énervement contre l’oppression politique des femmes en Belarus. On pouvait voir l’artiste simultanément se mouvoir sur scène en justaucorps intégral blanc et accompagner une projection brute d’un documentaire de ses paroles militantes.

Avec ces deux axes, concentrés sur la production nous venant du Candada, d’Ukraine et d’Amérique Latine, la programmation de Heroines of Sound prouve que les femmes de tous horizons se doivent d’être sœurs afin de conserver un savoir ainsi que se donner de nouvelles opportunités créatives dans un monde en (re)construction.

Voir Aussi
Top Compilations 2021 - Manifesto XXI


Photos : © Ulla C. Binder

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.