Lecture en cours
Exclu. « Soleil Couchant », la compile pour prolonger l’été

Exclu. « Soleil Couchant », la compile pour prolonger l’été

Le label Pschent (Scratch Massive, Nasser, Discodéine…), à qui l’on doit déjà les compilations Hôtel Costes et Trax, nous dévoile en exclusivité une compile en guise d’été indien, à écouter un cocktail à la main. Travellings french pop, flâneries autotunées, originalités hip hop et sons méditerranéens se succèdent avec la langueur des rayons affleurant l’horizon.

Dix-huit morceaux francophones pour chiller façon transat sur son canapé, repartir en voyage à la découverte des tracks qui vous ont échappé ou se replonger dans la pop aérienne du bleu d’un ciel immaculé. Rien de plus facile puisque, dixit Weekend Affair, deux Lillois produits par Yuksek, qui seront présents sur le tracklist en feat. avec Cléa Vincent (notre itw, ici), « notre musique est bleue ». On pourra piocher parmi les instrus gréco-orientales du Marseillais Johan Papaconstantino (nous l’avions rencontré dans son atelier en janvier dernier) et le rock de chambre des Parisiens de Palma Rosa – l’anagramme d’Alprazolam, une molécule plus connue sou le nom du Xanax : adieu angoisse. Ils étaient programmés en juillet au festival Restons Sérieux, aux côtés de Soleil Bleu (sa chanteuse, Lou Lesage, a des airs de Bardot), dont le clip de « Petite femelle », première piste de la la compile, a été réalisé par Léo Schrepel (nous vous parlions récemment de sa dernière réal pour Niko Yoko). On pourra encore s’ambiancer sur le rap à révèrb du Lyonnais Marty (échappé du duo Lutèce), se laisser porter par la voix cristalline de Dorothée Hannequin, la chanteuse de The Rodeo, qui viennent de sortir l’album Thérianthropie Paradis (Claro Oscuro/Modulor) ou se déhancher sur la « Danse », tout en percus et contretemps de Ben Zyx.

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut