Le FGO-Barbara fête ses 10 ans, et dignement

Dix ans déjà. Ce chiffre tout rond pourrait donner un léger coup de vieux, mais il est surtout la preuve d’une résistance et d’une grande maturité de la scène musiques actuelles la plus diversifiée de Paris. Implanté au cœur de la dynamique multiculturelle de la Goutte d’Or et financé par la Ville de Paris, le FGO-BARBARA y a vraiment trouvé sa place et a su développer une identité unique.

Depuis 2008, il est le lieu de création, de découvertes, de soutien, de partage, d’accompagnement et d’expérimentations en tout genre, un véritable laboratoire qui donne leur chance aux jeunes artistes et aux talents émergents. On y a vu passer Agar Agar, Bagarre, Moodoïd, Evergreen, Sônge (en accompagnement) ou encore Eddy de Pretto (en résidence) avant leur envolée vers la lumière.

Pour cet anniversaire tout particulier, le FGO-BARBARA prévoit cinq jours de fête les 12, 18, 19, 20 et 21 septembre. L’occasion de voir sur scène les petits poulains en résidence MATT ELIOTT & VACARME, la création home-made by FGO de la chorale féministe Hot Bodies Choir (feat. Gérald Kurdian), le DJ immobile Ouai Stephane, les punchlines saccadées et les refrains entêtants d’Aloïse Sauvage, l’afro-house 10LEC6, le rap prosé de Lonepsi… Pour couronner et compléter le tout, la superbe exposition de Nicolas Djavanshir « Punk, Love and Kindness » sur la scène punk émergente Birmane sera également présentée.

Toutes les informations sur les différents événements sont à retrouver sur le site du FGO-BARBARA et sur leur page Facebook.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Juliette Bitauld

Course de désorientation « Dans les Bois » avec Somborn

Au printemps dernier, Somborn sortait son premier EP chez Grande Rousse Disques....
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.