Lecture en cours
NYOKOBOP : Faites le tour du monde des musiques hybrides au Hasard Ludique

Depuis le 31 octobre, et jusqu’au 7 décembre, NYOKOBOP invite le meilleur de la création musicale émergente du monde entier !

Pour cette troisième édition, l’établissement du 18ème s’accorde onze dates pour faire vibrer ses murs, et ceux du musée du quai Branly pour la première fois le 29 novembre. Toutes les nuances d’hybridation musicale globale qui remplaceront la vieille notion de « musique du monde » sont au programme.

A l’instar du futur qu’il nous tarde d’embrasser, NYOKOBOP s’affranchit des étiquettes et se délecte d’un métissage optimiste et fructueux, entre influences locales et internationales, entre scènes urbaines et électroniques : Mando-trap, kwaito-house, Gqom ou encore électro sabar, l’épicentre du Hasard Ludique se déplace de l’Occident vers l’Afrique, l’Amérique latine, le Moyen-Orient, l’Asie. On vous invite à jeter un œil aux prochains noms et prochaines destinations ici.

Vendredi 15 novembre, juste après l’échauffement de l’électro sabar franco sénégalaise de Guiss Guiss Bou Bess jeudi, le festival doublera la dose de Nyoko avec nos bien-aimés de Nyokô Bokbaë. Le boys band afro house du futur qui déchaîne les passions partagera l’affiche avec le non-moins avant-gardiste Ekiti Sound et son afrofusion. La date du samedi 30 novembre met le collectif ougandais Nyege Nyege à l’honneur, avec les DJs Catu Diosis et Kampire.

Le 4 décembre, on retrouvera Mauvais Œil, le 5 la release party du collectif Arabstazy et le 7 décembre une nuit dédiée à l’électronica latine organisée par le label ZZK.


Plus d’informations sur la programmation

Voir Aussi


Portrait de Kampire en couverture, © Darlyne Komukama

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut