Lecture en cours
Exclu : « It », la traque électro-mystique de Cate Hortl

Exclu : « It », la traque électro-mystique de Cate Hortl

Après son retour en solo en novembre dernier avec son projet Smog, Charlotte Boisselier aka Cate Hortl revient sur la scène techno mystique. Elle s’apprête à publier Hex, un EP de trois titres signé chez WARRIORECORDS où s’emmêlent rythmes de cérémonies incantatoires et paroles cryptiques envoûtantes. Pour vous préparer aux rituels de pleine lune, Manifesto XXI vous livre en exclusivité le deuxième titre de l’EP : « It »

Depuis son clip Deadpan, nous le savions : se sont les décors de films d’horreur les « univers étranges, paradoxaux, sur fond dystopique » qui fascinent la productrice. Dans « It », Cate Hortl dresse une ambiance digne de la fin d’un thriller mystique se déroulant dans une grotte abandonnée. Elle semble avoir trouvé la chose, le « It » qui tue et traque en suivant la boîte à rythmes depuis le début de l’épisode. La tension monte, la voix s’éraille et devient de plus en plus menaçante, avant un climax industriel qui semble fatal.

À l’occasion de cette avant-première, Cate Hortl nous a adressé quelques mots sur cette track :

« It » comme un objet, une entité, ou une partie de nous qui nous manque ou que l’on a perdu et que l’on s’obstine à rechercher partout ou à travers tout, pour se/s’en libérer. Ce morceau, c’est comme un road trip nocturne, à travers une ville abandonnée, un décor à la fois industriel et sauvage. Dans les paroles, une voix raconte à un·e autre qu’elle l’a enfin trouvé·e, mais on ne saura jamais de quoi elle parle, de quoi « it » s’agit. Le morceau est entêtant, obscur, criblé de drums aux sonorités industrielles, de synthés dissonants, minimalistes. Entre EBM, darkwave, c’est aussi un clin d’œil au genre thriller que j’affectionne particulièrement.

Voir Aussi

Cate Hortl
Le prochain EP de Cate Hortl, Hex, sera disponible le 3 juin prochain chez Warrior Records.

Image à la une : Vincent Ducard

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut