Lecture en cours
Exclu : « Deadpan » l’attente d’extraordinaire de Cate Hortl

Exclu : « Deadpan » l’attente d’extraordinaire de Cate Hortl

La productrice Charlotte Boisselier s’apprête à faire son grand retour sous un nouvel alias, Cate Hortl. Cette nouvelle aventure commence avec l’EP Smog à paraître le 22 octobre sur le label toulousain Ritmo Fatale. En voici un avant-goût très excitant : le clip du titre « Deadpan » réalisé par Julia Tarissan.

Pain à visage humain, sac en guise de chapeau, ambiance mondaine et loufoque : A un dîner façon Alice au pays des merveilles (sauce Tim Burton), celle qui semble être la maîtresse de maison s’ennuie. Cache-t-elle un chagrin ? S’est-elle perdue dans le dédale de ses souvenirs ? Ou bien est-ce le désarroi causé par la lecture de Bullshit jobs de l’anthropologue David Graeber qui transparaît sur son visage ? Le mobilier s’anime, le calme apparent est celui qui précède une tempête ou un événement extraordinaire. L’ambiance pourrait basculer d’une minute à l’autre, à mesure que la track opère une montée en puissance riche de détails pétillants.

La fenêtre par laquelle l’artiste regarde est celle de la cité radieuse de Rezé (Loire-Atlantique), imposant bâtiment pensé par Le Corbusier. Connue pour son style absurde , la réalisatrice Julia Tarissan (qui a œuvré pour notamment Metronomy, Feu! Chatterton, FAIRE… ) a su donner vie à la tension latente entre paranormal et réalité qui émane de ce titre. Le verdict est tout cas sans appel : on a aimé le travail de Charlotte Boisselier sur Oktober Lieber et Ambeyance, on aimera Cate Hortl tout autant. 


Suivre Cate Hortl sur instragram // Précommander l’EP

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut