Catastrophe se revisite dans son disque envoûtant de remixes Satellites

catastrophe-manifesto21
© François Fleury

Après un premier album, La nuit est encore jeune (Tricatel), empreint d’une poésie hybride, métissage de genres et d’atmosphères, le groupe artistique Catastrophe nous offre un voyage supplémentaire avec leur EP Satellites, disque de reprises et de remixes du premier album.

Déjà complexe, d’une audace aérienne et presque incantatoire, cette fois-ci ce sont d’autres comètes qui s’emparent de l’objet pour le sublimer. Après un premier avant-goût dévoilé il y a peu pour le remix du titre « Virtual Experience » par UTO, sur fond de ciel bleu renversant, l’album est laissé aux mains expertes de plusieurs artistes de talent. Ces derniers y ajoutent une couche additionnelle d’envoûtement, chacun une touche personnelle dans ce patchwork saisissant. UTO et INÜIT pressent leur virtualité contre cette poésie venue d’ailleurs. Julien Gasc, Pieuvre Convex et Olia Eichenbaum reprennent « Vertigo » de manière hypnotique, tandis que Léonie Pernet insuffle ses rythmes propres à cette excursion nocturne. Bien d’autres sont à retrouver pour ce circuit collectif, de Bertrand Burgalat à Alice Lewis en passant par Projections. Une manière saisissante de prolonger le poème de Catastrophe.

Catastrophe est à retrouver en concert le 3 mai au Café de la Danse pour leur Nuit Incompréhensible.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Bérénice Cloteaux-Foucault

Un jogging dans la ville

« Un jogging n’a pas de sexe » a dit récemment la penseuse Héloïse...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.