Lecture en cours
aya, TDJ, HV$VH, Helen Paradise, LW2 : accords perdus #3

aya, TDJ, HV$VH, Helen Paradise, LW2 : accords perdus #3

Deux fois par mois, la rédaction musique revient sur les projets et les actualités musique marquantes des deux dernières semaines.

Les actualités du moment


Shesaid.so France annonçait au MaMA la création de Majeur.e.s, un annuaire des professsionel·les femmes et minorités de genre de la musique.

#MusicTooFrance, à l’origine de 18 enquêtes et plus de 150 articles sur les violences dans l’industrie de la musique, a annoncé sa dissolution de l’ensemble du collectif. Un grand merci à elles·eux pour tout le travail accompli.

✩ Selon NPR, 101 étudiant·es, musicien·nes et professeur·es de l’Institut national de musique d’Afghanistan ainsi que du Zohra Orchestra ont réussir à s’enfuir après des semaines de tentatives. Iels sont arrivé·es à Doha.


Les nouveautés à écouter

im hole de aya

Nouvelle signature du label londonien Hyperdub (Burial, Fatima Al Qadiri, Loraine James), la productrice aya (connue aussi sous les alias LOFT ou A2A) dévoile un premier album à la narration d’une sincérité insolente composé de voix et de dialectes contorsionnés, dans lequel elle contourne les idées de genre et de sexualité pour remettre en question les normes établies et des vérités supposées. On vous donne rendez-vous ce samedi 23 octobre à la Station pour le premier live de aya, lors du lancement des nouvelles soirées DREAMACHINE.
GF.


La Mer qu’un couteau a découpée de HV$VH

Il y a un an, nous mettions en avant le travail de HV$VH dans notre compilation OPEN SOURCE. Aujourd’hui, le label Santé Records, fondé par Apollo Noir & Botine, soutient son EP. HV$VH y mêle des expérimentations faites à partir d’enregistrements tirés de son téléphone ou son ordinateur, à des accords au synthétiseur méticuleusement organisés. Ainsi, l’artiste s’inscrit dans la ligne artistique texturée de Santé Records et semble marquer son appartenance à la nouvelle vague électronique expérimentale qui se déploie actuellement dans la scène francophone.
AdC.


External World de Helen Paradise

External World est un EP qui nous vient tout droit de Montréal, Québec. La chanteuse Sophie Ogilvie écrit des textes sur ses ami·es qui sont, au fait, ses véritables amours. Markus Stahl et Chris Steward s’occupent de trouver les accords indie pop qui viendront consolider ces romances platoniques ficelées en musique.
AdC.


Far Away de LW2

On l’avait découverte quelques semaines avant que le confinement ne frappe à tout jamais, et de la meilleure façon pour appréhender son univers mystique : en performance live. Le regard caché sous une casquette ornée de breloques, la puissance de sa voix mêlée à sa présence hypnotisante captivait la foule serrée derrière les vitres de feu l’Asile 404 en centre-ville marseillais. Après un premier album M’Banda avec son projet afro-chamanique Lewandö, la jeune artiste montpelliéraine continue en parallèle d’explorer les facettes sombres de son autre alias, LW2 : paru le 15 octobre dernier, ce troisième EP, réalisé en collaboration avec le producteur de darktrap Coutoux, assume ses inquiétudes, sa colère et sa mélancolie. Sur fond de basses monolithiques qui font vibrer l’âme, les mélodies saignent, grincent. De son chant qui oscille entre le grave et l’aigu, naviguant entre des langues hybrides, l’artiste appelle à une transe digne des rituels de sorcellerie. Un trois titres automnal qui laisse attendre la suite, notamment une fusion de ses deux projets Lewandö et LW2, comme une réconciliation des ténèbres et de la lumière.
SD.


TDJ – SPF INFINI

TDJ casse les codes préétablis de l’industrie musicale en dévoilant, après deux EP, une sorte de mixtape électro sur laquelle elle a invité 8 artistes internationaux·les, dont le français Krampf, à sortir chacun·e un nouveau morceau exclusif autour de son projet audiovisuel : SPF INFINI. Le résultat final est une vidéo longue de 40 minutes, réalisée par Laurence ‘BAZ’ Morais, mettant en scène TDJ au sein d’une maison futuriste, mixant les tracks de sa mixtape aux côtés de personnages obnubilés par leurs selfies. Sourires et malaises sont de la party.
GF.

Voir Aussi


VEUS de Marc Melià

Sorti sur Pan European Recordings le 15 octobre, le nouvel album de Marc Melià est une ballade à écouter dès le réveil. L’album s’ouvre avec délicatesse et tendresse sur « Pulse on a E », prend en énergie plus dansante et se déploie dans « Dent de Serra » et « Oxitocines ». On replonge dans une langueur douce avec « Les Étoiles », sur laquelle apparaissent Pi Ja Ma et Flavien Berger.
AdC.


Rédaction : Sarah Diep, Géraldine Faure, Adélaïde de Cerjat

Image à la une : aya © Suleika Mueller

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut