Lecture en cours
Thérèse, Kelly Lee Owens, STRUCTURES… Catch-Up Clips #28

Thérèse, Kelly Lee Owens, STRUCTURES… Catch-Up Clips #28

Manifesto 21 - Thérèse

La grisaille et le mauvais temps font leur rentrée. Alors que certain.e.s rentabilisent leur abonnement Netflix, d’autres explorent les nouveaux clips de ces deux dernières semaines. Allant de l’esthétique romantique de Thérèse à la « discoteca » d’ascendant vierge, mettez vous à l’aise sous votre plaid : c’est l’heure du catch-up clips.

Thérèse – T.O.X.I.C

Thérèse dévoile un clip intimiste teinté de couleurs fortes amplifiant ses émotions. Les tonalités de ce clip, réalisé par Charlie Montagut, sont vibrantes et à l’effigie de la complexité du sujet dont elle traite. Elle y parle d’émancipation de relations toxiques et d’une dualité possible au niveau individuel. Débutant sur une douceur et un romantisme floral, la protagoniste se retrouve en proie à une claustrophobie et devient encagée lorsque le rythme s’accélère et s’ajoute une chorale de femmes. « T.O.X.I.C » illustre avec délicatesse le brouillard qui émerge lorsqu’on perd contrôle, et que l’on s’oublie.

Kelly Lee Owens – Corner Of My Sky ft. John Cale

Que se passe-t-il si vous mettez votre tartine à griller et qu’elle ne ressort jamais de l’appareil ? 6 minutes 20 secondes d’un John Cale inquiet et une quinzaine de paquets de pain de mie. Pour recréer l’ambiance planante de la douce électro de Kelly Lee Owens, Kasper Häggström réalise un clip absurde et mystique qui défie les lois de la science. Drôle et tendre, à regarder sans modération.

Bottler – Phases

Certains artistes savent mieux rendre en animé leurs clips que d’autres. Bottler en font partie. Déjà conquis avec celui de « Weekend », le duo de pop-rock signé chez InFiné récidive avec celui de « Phases ». Animé par Daikon, on plonge dans un univers entre l’esthétique d’Interstella 5555 et la poésie de Miyazaki. On y suit les aventures d’un personnage dans son combat face à un monstre à deux têtes dans un monde peuplé de créatures diverses et sublimes. Comme une envie soudaine de se replonger dans des matinées en regardant des dessins animés.

Makeup And Vanity Set – Algorithm

Makeup And Vanity Set sort « Algorithm » qui s’accompagne d’un clip réalisé par Saman Kesh et Justin Dashuur Hopkins. Mettant en miroir un robot manipulateur et intelligent et un humain raciste et sexiste, cette vidéo aux airs d’un teaser de Black Mirror, expose les risques et conséquences de la collecte de données en tout genre, des discriminations quotidiennes et de la vision biaisée de la sexualité qui pullulent sur internet.

STRUCTURES – Robbery

STRUCTURES, c’est de la puissance, de la nervosité, mais aussi une auto-dérision punk qui fait du bien dans le paysage musical français. Dans le clip de « Robbery », réalisé par Julien Peultier, les membres du groupe dérobent la tranquillité mentale des spectateurs d’une conférence. Ils s’attaquent métaphoriquement au bourrage de crâne présent dans la culture populaire. Une violence peut-être nécessaire afin de nous rendre plus alertés sur tout ce que nous consommons inconsciemment. Mention spéciale aux plans inspirés de la séquence oculaire déstabilisante d’Un chien Andalou de Luis Bunel.

ascendant vierge – discoteca

ascendant vierge contiue tranquillement leur conquête du « cool » avec leur troisième clip, extrait du futur projet Nadsat à venir. Moins bétonné que les deux précédents, ici, les lumières du club (ou de la discoteca) sont reines. Des visages polymorphes se transformant sous les rayons lumineux … Merci de nous rappeler cette époque bénie où l’on pouvait encore danser en club.

Voir Aussi
Aliocha galope nu dans les champs pour son titre « Naked »

Bonus : Otzeki – Sweet Sunshine

Vous ne l’avez pas vu venir ? Nous non plus. Les anglais d’Otzeki viennent de nous sortir un clip avec un nouveau track épique. Note pour toute l’industrie : comme quoi, on peut faire un clip fascinant avec juste une caméra et un effet « négatif photo ». Économisez votre argent.

Par Léa Simonnet, Adélaïde de Cerjat & Robin Gillet

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut