Lecture en cours
[EXCLU] La dynamique des fluides selon Donzelle

[EXCLU] La dynamique des fluides selon Donzelle

donzelle_manifesto21

Dans « Boboom », la rappeuse et artiste québécoise Donzelle célèbre nos ardeurs sexuelles dans un clip kitschissime qui exhale les fantasmes émoustillés par de longs mois de confinement.

À l’occasion de la 39e édition du Festival international du film sur l’art, Donzelle dévoile le très suggestif « Boboom », un clip réalisé par Julie Tremble pour illustrer la dernière chanson de son album-vidéo Presse-jus sorti en 2018.

L’esthétique saturée de marbre, d’or et de 3D y répond à la diction lascive et au langage fleuri de choristes vaginales à la toison aussi soyeuse que communicative. Un univers luxuriant et étrangement sensuel rythmé par une basse suintant la dance 90’s où l’on retrouve des danseuses statufiées, des geysers de fluides numériques, des index frétillants et un phallus luisant. « Oh mon doux que c’est moite » !

Donzelle animera une table-ronde sur les femmes et les vidéoclips : retrouvez la programmation complète sur le site du FIFA.

Suivre Donzelle sur Instagram

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut