Lecture en cours
Dylan Dylan, Yard Act, Overland Inn : Accords perdus #8

Dylan Dylan, Yard Act, Overland Inn : Accords perdus #8

Manifesto XXI - Dylan Dylan
Deux fois par mois, la rédaction musique revient sur les projets et les actualités musique marquantes des deux dernières semaines. On est officiellement de retour pour la saison 2022.

Les actualités du moment

Act Right se mobilise pour rendre la nuit plus « safe » : Jusqu’à la fin janvier, vous pouvez contribuer à la cagnotte de l’association Act Right qui souhaite agir sur les agressions qui se produisent lors de la fête. Grâce à la levée de fonds, Act Right pourra organiser des workshops et actions de prévention, développer des outils pédagogiques, soutenir les artistes émergentes, et bien plus !

✩ On souhaite un très joyeux anniversaire à Vénus Club : 1 an déjà ! On savoure la série de dix podcasts sortie pour l’occasion.

✩ Brad Pitt et Damien Quintard donnent une second peau au Miraval Studios : Dans les années 1970 le Studio Miraval, construit dans un domaine du sud de la France, accueille Pink Floyd, Téléphone, AC/DC, The Cure, Sting ou encore Indochine pour des enregistrements. En passant le millénaire, le studio est moins fréquenté. Brad Pitt, nouveau propriétaire du domaine et le producteur Damien Quintard s’assemblent pour lui redonner vie. Réouverture des portes prévues cet été.

Regardez « Sisters with Transistors » gratuitement sur Arte : Sisters with Transistors, c’est un documentaire qu’on aurait voulu voir avant. Il est réalisé par Lisa Rovner et narré par Laurie Anderson. Comme un très bon documentaire musical, les 55 minutes de film reviennent sur l’histoire de la musique électronique et surtout celle de ses pionnières. Eliane Radigue, Bebe Baron, Pauline Oliveros, Maryanne Amacher; autant de figures qui puisent dans les salles sombres tapissées de transistors et de câbles électriques, une énergie plus que révolutionnaire. « Je ne veux pas jouer de la musique d’hommes blancs hétéros » pourrait être le mantra de notre génération, si seulement nous avions pu avoir accès à ses images d’archives si précieuses avant. En bref, un documentaire à regarder de toute urgence, pour alimenter nos imaginaires féministes, musicaux et radicaux

✩ Skee Mask contre les plateformes de streaming : Avec le soutien du label Illian Tape, le DJ allemand Skee Mask retire toute sa discographie des plateformes de streaming, dont Spotify. Dans un communiqué fait sur Facebook (et liké par 4,9K d’individus), il explique son incompréhension face au peu de rémunération que perçoivent les artistes grâce aux plateformes. Selon lui, elles auraient plus d’impacts néfastes sur l’industrie de la musique plutôt que de soutenir les créateur·ices.


Les nouveautés à écouter

Euphoria de Dylan Dylan (sorti le 14 janvier)

Depuis 2006, la DJ et productrice française, Dylan Dylan, essuie les dancefloors en France et en Europe et c’est à partir de 2011 qu’elle se met à la production. Après plusieurs sorties d’EPs et tracks, c’est en 2022 qu’elle dévoile son tout premier album Euphoria sur le label Lost Palms (qui a notamment sorti dernièrement les projets de Subjoi, Eluize ou encore DJ ÆDIDIAS). Alors si à la lecture des premiers titres, l’euphorie ne se ressent pas, il s’agit en fait d’une accumulation émotionnelle track après track. L’album s’écoute en entier, navigant à travers des paysages contemplatifs sur des productions parfois deep house, parfois plus hip-hop, qui jongle entre plusieurs états émotionnels ayant pour seul but final : la sensation d’un bien-être général. 

GF.

Proxima, Overland Inn (sorti le 14 janvier)

Avec déjà trois albums à leur actif depuis 2010, écrits respectivement au Portugal, au Royaume-Uni et en République Tchèque, les backpackers Overland Inn démarrent la nouvelle année avec Proxima, un quatrième long-format d’où émane une délicatesse sonore aussi polaire que mélancolique. Cette fois, le tandem hybride à l’instrumentation trip hop mais au chant s’acoquinant avec la pop, si ce n’est davantage tourné vers la variété, a coiffé ses appréhensions sur le poteau avec le parti pris de proposer pour la première fois des textes majoritairement en français. Le duo formé par Etienne et Chloë, a su tirer profit de la situation de torpeur liée à la pandémie pour concevoir cet opus dont l’une des particularités réside dans ses enregistrements sonores d’oiseaux, grenouilles et autres animaux, transformés à l’aide d’un synthé granulaire, afin de générer des pistes à l’originalité déconcertante.

MAF.

The Overload, Yard Act (sorti le 21 janvier)

Après les albums de Squid, shame, ou encore IDLES en 2021, on démarre l’année avec ce nouvel album de post punk britannique offert par le groupe Yard Act, confirmant une fois encore l’effervescence de ce genre au Royaume-Uni. Des guitares sous tensions, sur des rythmes bouillonnants, accompagnés d’un mec qui gueule porté par un cynisme noir faisant le constat d’un pays post-Brexit. Consumérisme, cancel culture, identité de classe, tous les sujets y passent.

Voir Aussi
Loraine James Reflection

GF.


Les dernières parutions sur Manifesto XXI

« FEMME BASS MAFIA, LE COLLECTIF QUI INITIE BERLIN AU SON UK », par François Brûlé : Lassée de la techno classique berlinoise, la team de Femme Bass Mafia (FBM) débarque avec ses gros sabots sur les dancefloors de la capitale allemande. Attaché à la UK bass, ce nouveau collectif forme des femmes, des personnes trans et non-binaires au DJing.

« ARCA, DE KICK I À KICK IIIII : LA FOI D’UNE MUTANTE », par Charles Wesley : La musicienne, performeuse, cyber diva vénézuélienne revient en force. Elle est l’une des artistes les plus stimulantes de notre temps et complète ce mois-ci le cycle des kicks, quintessence de sa très large et très queer palette sur XL Recordings, où elle officie depuis maintenant quatre ans

« SHOWGIRL, UNE PERFORMANCE KITSCH À LA GLOIRE DE LA VIE D’ACTRICE », par Léa Simonnet : En 1995, le réalisateur Paul Verhoeven essuie une vague titanesque de critiques suite à la sortie de sonfilm Showgirls. Entre un déficit béant au box-office et les diatribes alignées dans les colonnes éditoriales, rien ne laissait présager que son long-métrage pourrait un jour acquérir le statut de film culte incompris par son époque. Aujourd’hui, c’est Marlène Saldana et Jonathan Drillet, épaulé·es de Rebeka Warrior, qui s’offrent le plaisir d’adapter ce trésor exhumé, sur les planches.


Image à la une : Dylan Dylan par Tasmyne Boumiza

Rédaction : Géraldine Faure, Adélaïde de Cerjat, Eva Fottorino et Michel-Angelo Fedida.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut