Lecture en cours
Lala &ce, Amar, Folamour… Catch-Up Clips #36

Lala &ce, Amar, Folamour… Catch-Up Clips #36

Catch-Up Clips édition XXL. Une des sélections les plus hardcore de la rédaction musique depuis le début de ces rendez-vous, car des bêtes de clips sortis dans les deux dernières semaines, on peut dire qu’il y en a eu. Ça a donné à des débats sans fin, mais au final, on vous les présente : nos meilleures vidéos, les voici.

Lala &ce – Sipa

Rapidement érigée en emblème du cloud-rap lesbien après son passage dans l’émission berlinoise Colors et son single « Parapluie », Lala &ce propulse en ce début d’année son premier album sensuel Everything Tasteful. Avant de la retrouver (peut-être ?) cet été sur la scène des gros festivals français, son clip « Sipa » se présente comme une invitation à entrer dans son gynécée satiné. Costumes trois pièces assortis comme à son habitude, Lala passe de dresseuse de molosses à apicultrice avant de pécho sous nos yeux une mannequin aux airs de Jane Birkin, prête à butiner vos cœurs.

Amar – Manifesto

Amar, chanteur-performeur, activiste et militant (dont le premier single « Ready To Dance » a été choisi pour illustrer la bande originale du film La Première Marche de Hakim Atoui et Baptiste Etchegaray, mettant en scène et en relief la première marche des fiertés de Saint-Denis), s’attache depuis ses débuts, sous l’alias Alien Dancer, à développer lors de ces shows burlesques des performances artistiques où la danse se retrouve au cœur de l’expérience musicale new-wave. Cette personnalité queer, danseur de ballet de formation, a affuté sa formule entre Paris et l’underground new-yorkais. Pour ce deuxième titre avant la sortie de son premier album Otto Disco, il propose un clip dans lequel une allégorie de Casse-Noisette est tramée en filigrane. Un CRS, ensorcelé par une chorégraphie suggestive exécutée par l’artiste, se retrouve totalement démuni, domestiqué face au spectacle. Pied de nez aux violences policières ainsi qu’à la loi sécurité globale, mais aussi revendication assumée pour la lutte face à la restriction des droits et à la répression des libertés des communautés LGBTQI+, le réalisateur Xavier Deranlot a choisi d’évoquer le registre du songe associé à la pâleur des teintes pour souligner une atmosphère chimérique, tel un mirage.

Contrefaçon – Rave à Versailles (Bagarre Remix)

Plus d’un an après la sortie de Mydriaze, le crew Contrefaçon est décidé à donner une seconde vie à cet album qui faisait partie de notre best-of 2019 : sortir un EP de remixes de ce double LP. Et quoi de mieux que de l’annoncer avec son merveilleux final « Rave à Versailles » remixé par Bagarre ? Résultat : un programme beaucoup plus quali et révolutionnaire que la série La Révolution sur Netflix.

QuinzeQuinze – Bolero

Poser des mots sur les QuinzeQuinze, c’est s’atteler à décrire l’impossible. Ou plutôt la symbiose d’univers, d’inspirations et d’énergies puissantes qui créent des morceaux et des clips à l’orée de mondes. Et ce n’est pas « Bolero » qui fera exception. Entre des poissons bariolés, un carnivore aux allures d’Alien, le tout dans un aquarium de nuit, on se plonge avec délectation entre surprise et hypnose. Laissez-vous porter, ou couler, mais tout baigne.

FKA Twigs, Headie One, Fred again – Don’t Judge Me

FKA Twigs tease un album riche en collaborations avec « Don’t Judge Me ». Ayant passé une grande partie de sa vie adulte et créative à Londres, la chanteuse aux multiples talents s’entoure de figures locales pour façonner son engagement. C’est un appel à l’empathie qui se divulgue ici. Dans des publications sur Instagram, FKA Twigs annonce qu’elle souhaitait célébrer les initiateur·ice·s de changement en Angleterre pour les communautés noires : Nicole Crentsil, l’écrivaine Reni Eddo-Lodge, les poètes Benjamin Zephaniah et Solomon O.B, la créatrice de podcasts Clara Amfo, et bien d’autres.

Ce clip pourrait possiblement faire allusion à la rude médiatisation du procès de FKA Twigs envers Shia LaBeouf, qu’elle accuse d’harcèlement moral et physique. Dans ce clip, on voit la jeune femme en solitaire qui virevolte entre gestes d’auto-défense, flux « ballétiques » et perte de contrôle lorsqu’une force invisible semble la tirer en arrière. Un doux rappel à tout individu que notre place n’est pas de juger mais d’écouter ces victimes.

Mica Levi – Waves

Étonnant patchwork poétique, le vidéo-clip illustrant le titre « Waves » rassemble des images de paysages et d’animaux au ralenti. Les images grises et brutes prises à la volée sont arrachées du quotidien et retranscrites dans une rêverie ; le morceau de Mica Levi en fond les révèle.

Folamour – Just Want Happiness

Si Folamour est reconnu comme étant l’un des prodiges de la scène disco house française, le producteur lyonnais dévoilait il y a quelques jours « Just Want Happiness ». Next la disco et les sonorités estivales, Folamour surprend avec ce nouveau titre. Plus introspectif et retentissant, le single s’accompagne d’un clip tourné sans effets spéciaux. Folamour, littéralement en flammes, échappant aux réalités oppressantes de la ville, voire même de la vie, se libère enfin de ses poids en direction d’un retour au calme et à la nature. Un bonheur simple, mais finalement non artificiel. 

Voir Aussi
Che Lingo, Obsimo, Godford… Catch-Up Clips #29

La Femme – Le Jardin

Depuis septembre 2020, l’équipe de La Femme nous promène de single en single, attisant la curiosité des auditeur·rice·s appâté·e·s par la promesse d’un nouvel album. De « Paradigme » à « Foutre le bordel », on ne savait plus où donner de la tête pour suivre les multiples pistes que semblait indiquer le groupe. Avec « Le Jardin », La Femme surgit là encore où on ne l’attendait pas, s’affranchissant définitivement de son devoir de satisfaire. Une chanson douce, en espagnol, accompagnée d’un clip tout aussi doux, rêveur et fantasmagorique.

Bonus : s8jfou – He Od’d On Heroin

Un son dans la veine d’Aphex Twin, un manteau de fourrure et un type qui se mange des mandales à la fin. Rien à ajouter, on prend.

Par Camille Laurens, Adélaïde de Cerjat, Léa Simonnet, Arthur Blandin, Géraldine Faure, Robin Gillet, Michel Angelo Fedida & Eva Fottorino


Tu as aimé cet article ? Soutiens Manifesto XXI ! 1 don = + de poésie dans ce monde

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut