Lecture en cours
AOC, Richard Berry, censure, Marilyn Manson, Birmanie : Revue de presse #3

AOC, Richard Berry, censure, Marilyn Manson, Birmanie : Revue de presse #3

Bien s’informer, c’est important mais ça demande du temps. Alors chaque lundi, la rédaction de Manifesto XXI vous présente sa revue de presse pour bien commencer la semaine. Dedans, retrouvez des infos essentielles, des enquêtes marquantes, des débats, des images fortes, des actus queers et féministes.

Les semaines passent et se ressemblent : l’actu de ce début 2021 ressemble à un cocktail sans cesse remixé d’articles sur les vaccins contre le Covid-19 et de nouvelles affaires de violences sexuelles. La semaine qui s’achève ne fait pas exception et s’illustre même par le nombre de révélations douloureuses, concernant le chanteur Marilyn Manson et le comédien Richard Berry notamment.

Le sujet des violences sexuelles résonne comme jamais jusque dans la politique américaine par la voix d’AOC, la Représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez, qui s’est exprimée sur le sujet. Dans le maelström complexe de l’actualité une petite victoire nous enthousiasme quand même, celle de l’Affaire du Siècle. Côté luttes féministes, des militantes tentent elles aussi de faire bouger les lignes de la modération sur Instagram avec une action en justice. On se réjouit aussi d’avoir entendu la voix d’un homme enceint à la radio.

La semaine en bref

Les enfants queers de La Manif pour tous – Pour Le Monde, la journaliste Rozenn Le Carboulec a recueilli des témoignages d’homosexuel·le·s et bisexuel·le·s issu·e·s de familles Manif pour tous (MPT). À l’époque, ils étaient enfants, beaucoup n’avaient jamais entendu parler d’homosexualité. Iels se sont révélé·e·s par la suite homo ou bi et témoignent d’une grande homophobie intériorisée, conduisant certain·e·s à un profond mal-être et à des tentatives de suicide. Cet article sensible laisse un goût amer, à l’heure où la MPT connaît des résurgences et que le Sénat retire la PMA du projet de loi bioéthique.

Réchauffement climatique – Lundi, Meteo France publiait ses projections climatiques pour 2100, et c’est bien sûr apocalyptique : au moins +4 degrés en moyenne d’ici la fin de siècle sur le territoire, ce qui veut dire des sécheresses, des vagues de chaleur et des nuits tropicales… Résumé sur France Info.

L’Affaire du Siècle Le collectif d’ONG qui a lancé la pétition la plus signée de l’histoire de France a réussi à faire condamner l’État pour inaction climatique. Cette décision rendue mercredi par le tribunal administratif de Paris a été qualifiée d’historique, toutefois Reporterre nuance un peu l’allégresse générale et rapporte qu’une deuxième instruction aura lieu dans deux mois pour déterminer ou non l’injonction de l’État à agir.

Le trauma d’AOC – Dans une courageuse vidéo, la député démocrate Alexandria Ocasio-Cortez (AOC) raconte comment l’attaque du Capitole début janvier a réveillé sa mémoire traumatique. En somme, elle y révèle être une survivante de violences sexuelles. De quoi inspirer nos représentant·e·s sur la pertinence et la force du récit intime en politique ?

Affaire Richard Berry – Le 21 janvier, Coline Berry-Rojtman, fille aînée de l’acteur Richard Berry, a déposé une plainte au parquet de Paris à l’encontre de son père pour « des faits de viols ou d’agressions sexuelles incestueux, et de corruption de mineure ». L’enquête du Monde relate des « jeux sexuels » qui ont eu cours au milieu des années 80 alors que le comédien était marié avec la chanteuse américaine Jeane Manson. L’acteur a démenti les accusations à travers un post Instagram le mardi 2 février. 

Marilyn Manson – Lundi 1er février, l’actrice américaine Evan Rachel Wood révélait l’identité de son agresseur sexuel sur Instagram : Marilyn Manson. Le chanteur américain, de son vrai nom Brian Warner, est accusé à de nombreuses reprises d’agressions sexuelles, physiques, et de manipulation psychologique. Le témoignage d’Evan Rachel Wood est appuyé par des témoignages similaires venant de l’actrice Ashley Walters, de la photographe Sarah McNeilly, du mannequin Ashley Lindsay, de Morgan, une étudiante américaine et d’une dernière personne qui s’exprime sous le pseudo de Gabriella. Rose McGowan, fiancée à Marilyn Manson entre 1999 et 2001, apporte son soutien aux femmes qui prennent aujourd’hui la parole au sujet de ces violences.

PMA pour toustes – C’est un feuilleton qui ne fait que trop durer. Le Sénat a voté le texte de la loi bioéthique sans l’extension de la PMA. Les lesbiennes et femmes célibataires continueront d’attendre, tandis qu’une poignée de sénateurs bedonnants retirent la PMA du texte de loi, à côté des résurgences pathétiques de la MPT. Stratégie adoptée : faire le moins de bruit possible pour laisser l’Assemblée nationale rétablir la PMA dans la loi qui doit être adoptée avant l’été ? À surveiller de très près.

Archives LGBTQI+ – Vendredi, le Conseil de Paris a voté à l’unanimité la création d’un centre d’archives LGBTQI+. Reste à savoir quel budget et quels moyens seront alloués à ce projet, attendu depuis plus de vingt ans.

#MeToo à Sciences Po Bordeaux – Après la publication d’une enquête sur Rue89 Bordeaux, Libération s’intéresse à la dénonciation des violences sexuelles dans l’institution bordelaise. L’article met en évidence le peu de prise en charge adapté des administrations face aux violences sexuelles. De quoi interroger d’autres institutions sur les moyens réellement mis en œuvre à ces sujets. 

LIVIN(NOT)COOL – Les comptes Instagram Shit Model Management et Diet Prada continuent leur travail de vigie et archivent l’avalanche de témoignages dénonçant l’exploitation sexuelle de la part du photographe Emanuele « LIVINCOOL » D’Angelo, comme ils l’avaient fait pour Alexander Wang, Bruce Weber, Marcus Hyde ou Mario Testino, mettant en relief les répétitions macabres de scénario et le sentiment d’impunité dans l’industrie de la mode.

Frais de mandat – Dans un post, la journaliste Marie Bongars nous rappelle que les frais de mandat des députés ont augmenté de 15% depuis le 1er février, soit +2842,50€, soit 2,3 smics. À un moment où on demande aux Français·e·s de se serrer la ceinture, ça énerve. 

Acrobate94 – La dernière déception de la semaine c’était d’apprendre qu’Acrobate94, le grimpeur star des réseaux qui avait décroché la banderole de Génération Identitaire à la manifestation antiraciste à République en juin, est mis en cause pour viol et violences conjugales. Selon Le Parisien, son ex-compagne relate un épisode qui lui aurait valu une ITT de dix jours. 

JO 2024 – La construction du Village olympique entre Saint-Denis, Saint-Ouen et l’Île Saint-Denis à l’approche des Jeux de Paris ne fait pas l’unanimité. C’est pourquoi samedi 6 février, un rassemblement contre les Jeux olympiques a eu lieu devant l’hôtel de ville de Paris.

Les images de la semaine

Blanquer en EPS, ou quand Voldemort fait de la zumba – Immanquable cette semaine, le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a participé à une séance de sport dans une école du XIXe arrondissement de Paris. Il n’a pas hésité à donner de sa personne pour nous rappeler l’importance de faire du sport à l’école. Aussi improbable que risible, cela n’a pas manqué, la vidéo est devenue virale. À défaut de faire de nous des sportif‧ve‧s, ça nous a fait travailler les abdos. 

https://twitter.com/guntwitossss_/status/1356648779252908032?s=21

Birmanie – Lundi 1er février le coup d’État en Birmanie entraîne l’arrestation de dirigeant‧e‧s, dont Aung San Suu Kyi et la proclamation de l’état d’urgence pour un an. La population fait part de son désaccord à même la rue à travers des manifestations, impressionnantes selon le journaliste Guillaume Pajot. Samedi soir, des manifestant·e·s allumaient des bougies et chantaient afin de protester contre la mainmise sur le pouvoir des militaires. Depuis le début de la semaine, l’accès aux médias sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram est grandement restreint dans le pays.

Matière à penser

Philosophie féministe – Vrin publie le recueil Textes clés de philosophie féministe, par la philosophe Manon Garcia. C’est un événement car loin de résumer la philosophie féministe à une somme de théories politiques et sociologiques, ces textes prouvent l’existence d’une rationalité féministe à part entière avec sa métaphysique et ses systèmes, un bastion encore largement masculin.

Intelligence artificielle et sexisme – Une étude américaine démontre que lorsqu’on donne à un algorithme d’auto-complétion d’image une photo de tête d’homme, il la complète par un corps en costume. Quand on lui donne le visage d’Alexandria Ocasio-Cortez (photo ou vidéo) il la complète par un corps en maillot de bain. MIT Technology Review explore les implications de ce phénomène pour la tech comme la représentativité des femmes et des minorités raciales, pas épargnées par le phénomène.

Voir Aussi
Julianna Barwick : plongeon en pleine lumière

Alternatives à la prison – La conférence de Michel Foucault « Alternatives à la prison » sort aux éditions Divergences. Une réflexion essentielle en ce moment, où l’on souhaite à la fois la fin de la prison, par nature corrompue, mais aussi y envoyer nos violeurs et nos politiques qui toujours y échappent. C’est aussi une occasion pour se questionner sur la philosophie française et son rapport catastrophique et criminel à la notion d’âge et de consentement (excellent article par Maud Pouradier sur Foucault ici).

Journalistes en burn-out – Au vu du nombre de candidat·e·s aux écoles de journalisme, il n’est pas exagéré de dire que la profession fait encore rêver… Mais y a-t-il vraiment de quoi ? Les attaques en ligne contre les journalistes sont de plus en plus courantes et virulentes et les conditions de travail sont loin d’être attirantes, entre précarisation et pratiques managériales d’un autre âge. Quelle qualité d’information peut-on alors espérer dans un pays qui traite si mal ses journalistes ? Le podcast « Stress Presse » tentera d’y répondre en partant à la rencontre de ces journalistes qui ont vu de près la dure réalité du métier. 

Cultures queers et transféministes

Safia Nolin – Depuis que la chanteuse canadienne a dénoncé le harcèlement sexuel qu’elle a subi de l’animatrice Maripier Morin cet été, elle reçoit des dizaines de messages haineux tous les jours. Un harcèlement dans lequel les medias jouent un rôle clé, estime Ricochet qui met aussi les mots justes sur la dynamique lesbophobe du traitement médiatique de cette affaire. 

Ex-trans ? – Quelques cas de personnes regrettant leur transition ont fait grand bruit dernièrement et alimenté le moulin des TERF… Au point de donner naissance à de nouvelles mesures limitant la transition médicale des mineur·e·s au Royaume-Uni. Mais qui sont vraiment ces personnes qui « détransitionnent » ? Ky Schevers, ex-détransitionneur, renie aujourd’hui son affiliation avec les mouvements anti-trans et les compare dans un article publié sur Slate aux thérapies de conversion : « Personne ne change vraiment. On apprend juste à garder le contrôle sur son désir. » À lire.

Censure – Instagram ne fait rien pour ses créateurices de contenus féministes ? Qu’à cela ne tienne, 5 militantes (« Mécréantes », l’autrice Pauline Harmange, Préparez-vous pour la bagarre, Paye ta Shnek et la juriste Olympe Rêve) saisissent la Défenseure des droits contre la discrimination que représente la censure imposée par le réseau social.

Golden Globes – Une scénariste de la série Emily in Paris (Netflix) a eu l’intégrité d’écrire qu’I May Destroy You, la série de Michael Coel (HBO/BBC One), méritait largement sa nomination à la cérémonie américaine. À lire sur le site du Guardian. Notre analyse de la série est à relire ici.

L’émission de la semaine – « Enceint » de Clémence Allezard dans « Les Pieds sur Terre ».
Ali est le premier homme trans en France à être reconnu parent à la naissance. Dans ce reportage, il raconte son parcours, sa « transsernité » et son lot de questionnements, la relation avec les soignant·e·s. Avec François, son compagnon, ils sont remarquables de justesse dans leurs positionnements. Un récit qui résonne fort, important à écouter et partager.

Le témoignage

Pour ne plus taire les jours où : parole à voix nue et ses résonances.
Dans la revue Jef Klak, Aude Rabillon s’est faite réceptrice de la parole précise, juste, de L. Elle y parle de l’inceste qu’elle a subi et des couches de silence venues recouvrir cette violence incrustée en elle. Une violence presque matricielle qui la conduit à se réfugier loin de son propre corps et de ses désirs.


Sélection et rédaction : Albane Barrau, Apolline Bazin, Salvade Castera, Anne Plaignaud, Luki Fair

Image à la Une : Alexandria Ocasio-Cortez © Capture d’écran Instagram

Darmanin et les SMS, inégalités, Elliot Page, post-vérité : Revue de presse #2

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut