Lecture en cours
WeToo festival : comment réconcilier féminisme et famille ?

WeToo festival : comment réconcilier féminisme et famille ?

Du 9 au 11 septembre, le WeToo festival s’installe à la Cité Fertile (Pantin), pour un week end festif et politique autour des thèmes du féminisme et de la famille. Un festival multidisciplinaire à destination de tous les âges. 

Porté par la compagnie Mi-Fugue Mi-Raison, le WeToo festival prend forme pour la troisième année consécutive, pour tenter de réconcilier les notions de féminisme et de famille, autour de spectacles, tables rondes ou ateliers. En effet, pour les organisatrices, la famille représente le catalyseur de l’idéologie patriarcale et hétéronormée sur laquelle notre société repose. Questionner cet espace intime et politique collectivement à travers une programmation multidisciplinaire et immersive, permettrait de mettre à mal les tabous et schémas inégalitaires de l’intérieur… Tout en rendant les plus jeunes actif·ves dans les débats. 

De gauche à droite : Del Kilhoffer, Cécile Martin, Caroline Sahuquet et Sephora Haymann © Sophie Zamora

Pour engager cette réflexion collective, le WeToo festival fait appel à des artistes mais aussi des journalistes et militant·es dont le discours politique et artistique tend à rebattre les cartes. Comme par exemple l’autrice et journaliste Elise Thiébaut, Tal Madesta, journaliste et militant transfeministe, ou encore Lénaïg Bredoux, responsable éditoriale des questions de genre chez Mediapart, également invitée pour une table ronde. À l’affiche on trouve du théâtre, de la danse, de la musique, des ateliers, des tables rondes, mais aussi des DJ sets, le tout porté par un discours féministe intersectionnel. Dans chacune des propositions et dans l’organisation globale de l’événement, tout est pensé pour que l’accès soit possible en famille, à des prix abordables et équitables. Une garde d’enfant gratuite sera proposée sur place et sur présentation d’un billet, pour que les parents puissent assister aux représentations l’esprit tranquille. L’accès au site ainsi qu’à certaines performances et tables rondes sera gratuit et une tarification responsable sera proposée pour le reste des festivités. 

Aussi, une attention particulière est accordée à créer une programmation à l’adresse des adolescent·es, génération souvent oubliée entre les spectacles pour enfants et ceux pour adultes, et pour laquelle les questions abordées sont cruciales. 

Voir Aussi
Jerk Off

Mais le WeToo a surtout à cœur de faire de ces moments de réflexion des instants joyeux. La sororité et la prise de conscience de sa propre valeur sont de mises pour que chacun·e y trouve un accomplissement personnel et termine le festival non pas miné·e par le chemin qu’il reste à parcourir mais heureux·se d’y avoir trouvé des complices, des amies, du réconfort. 

Pour voir la programmation complète et réserver vos places, c’est par ici.

Image à la Une : Boulevard du Queer © Pauline Le Goff

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.