Lecture en cours
SAUCE Festival : Ça balance pas mal à Genève !

Du 29 au 30 mars, Genève voit naître la première édition du SAUCE Festival, assortiment audacieux de performances, vjings, ciné-concert et d’électro allant de la bass music à la techno, non sans détours par le post-punk ou l’afro house.

Né de la volonté de mettre les artistes, les collectifs et le public sur un pied d’égalité, le festival participatif ne s’est pas doté d’un·e programmateur·ice, mais d’une plateforme et d’un concept inédits. En décembre, l’équipe du festival invitait ses futur·es spectacteur·ices à voter pour des artistes proposé·es par 8 collectifs aux univers et origines variés.

Parmi les ingrédients de cette délicieuse mixture concoctée à la carte, on retrouve notamment la bass éclectrique de la berlinoise Sarah Farina, la techno minimale torturée de l’ukrainien Stanislav Tolkatchev et des performances frénétiquement libératrices de The Most Dangerous Gay ou la prêtresse de la transformation Rose Bucket.

Dans cet esprit de création collective, c’est naturellement que ce projet unique en son genre prend ses quartiers dans les nombreuses salles de L’Usine, friche alternative autogérée genevoise. Au programme, deux jours d’une sélection sur mesure rassemblant différentes conceptions de la culture nocturne, de la musique électronique, sur fond de démocratie festive.

En guise de mise en bouche, ici une playlist plurielle :

LA MAMIE’S X CAMION BAZAR – BUFIMAN

METAPHORE COLLECTIF – CARDINAL AND NUN

TOUCANKHAMON – SARAH FARINA

RUDELBUMS – STANISLAV TOLKACHEV

LE MOUTON NOIR – POPSIMONOVA & SLEEP LOAN SHARKS

Voir Aussi
panoplie-manifesto21

CALM CLASS – REGINA DEMINA (perf)

SHARIVARI – MOKSHIP

 

EVENT

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut