Salto Ange : l’EP glitch de Maseki

Maseki. Crédits photo: Sandro Bioskop
Maseki. Crédits photo: Sandro Bioskop

Maseki est un jeune artiste français qui vient de la trap. Signé sur le petit label indépendant et parisien Pomme Framboise Records en 2016, il sort un premier EP la même année, Ero (trap/ soul). Des voix charnelles et immodestes, une musique planante et sensuelle, de la house parfois deep, parfois funk, quelques touches de R&B : Salto Ange, son second EP, est sorti en décembre 2018.

Salto Ange, le premier album de Maseki
Salto Ange, le premier album de Maseki

Sur la pochette, une petite notice explicative des avenants géographiques : Salto Ange est une chute d’eau de 979 mètres, située en Amérique latine. Comme la cascade, les titres coulent de source. Elle symbolise le courant, le flux. L’image : un glitch, figure de défaillance électronique, apparence de la coupure de courant. L’artiste confronte dans Salto Ange la nature à la technologie. Y sont mis en scène des lieux : « L’Oasis », « Montmartre », « Tokyo »… Douceur, expérimentations, pianos et bruits de la ville, le disque est et rétro, et moderne, et Maseki nous donne tout autant envie de chiller que de groover.

Pour une première représentation chez Scandle le 7 décembre, Maseki était accompagné de TVVKO, designer graphique ayant aussi travaillé sur l’album. Tous les deux membres du collectif Culturé (qui enlace musique et arts visuels), dont ils s’occupent des parties musicale (Maseki) et visuelle (TVVKO), ils allient ensemble les images et les sons.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
More from Nina Tapie

Symboter, Die Transzendenz (1982-2016) : anthologie d’un pionnier de la musique électronique

L’allemand Symboter est l’une des figures pionnières de la musique électronique. À...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.