Lecture en cours
Quartiers Rouges : Fin de saison sur un air de Positive Education

Le samedi 23 août marquait la fin de la première saison des soirées Quartiers Rouges. Créées en septembre 2018, le programmateur de la Machine du Moulin Rouge, Marc Resplandy, définit ces nuits comme l’ambition de « proposer une diversité sonore inédite dans les clubs parisiens ».

Avec le mot d’ordre « High quality rave space », cette première année de Quartiers Rouges se terminait avec un beau palmarès : 73 artistes invités et 9 collectifs.
Des paris audacieux, parfois risqués, mais toujours au service de la qualité du son et de la danse. Notre curiosité en a été piquée et nous avons donc pris nos quartiers à la Machine le temps d’une nuit.

Pour cette fin symbolique d’un premier cycle, il y avait comme un air de Positive Education dans la Chaufferie. Un habitué et un des fondateurs du festival de Saint-Etienne étaient de la partie. A l’affiche: Vladimir Ivkovic, résident du Salon des Amateurs à Düsseldorf et Antoine, moitié des Fils de Jacob.

Antoine et Mouloud © Victor Maitre

Pour pimenter un peu les choses, la soirée était aussi placée sous le signe du tandem. Antoine jouait des platines avec Mouloud, tout nouveau résident du collectif 75021. Ivkovic avait pour partenaire Carlos Souffront que les Quartiers Rouges présentent comme « un joyau caché de San Francisco ».

De 00h à 3h, avec Antoine et Mouloud, on a navigué dans une ambiance plutôt moite et breakée, urbaine et tropicale. De 3h à 6h, Ivkovic et Souffront nous ont littéralement passés à la moulinette à grands coups de kicks techno.

Bref, on est ressortis de la Machine en se disant que les Quartiers Rouges ont du charme et ont quelques pépites sonores à nous révéler. Rendez-vous pris le 4 octobre pour le lancement de la nouvelle saison !

Voir Aussi
les_iles_grand_blanc_manifesto21

© Victor Maitre

Plus de news des Quartiers Rouges

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut