Lecture en cours
Nyokobop 2022 : Nos 3 concerts à voir

Nyokobop 2022 : Nos 3 concerts à voir

Du 4 au 30 novembre, le Hasard Ludique célèbre la 4ème édition de Nyokobop, le festival du dancefloor mondial !

Pour une nouvelle édition, Nyokobop réunit un nouveau florilège de sonorités et offre une occasion unique de découvrir l’amapiano, min’yō électro ou encore le zagué. La programmation réunit des célébrités de différentes scènes et des projets plus underground. Avec ses huit dates, le festival promet de nous faire danser sur de nouveaux rythmes et prouve ainsi que l’avenir de l’innovation musicale se joue ailleurs qu’en Occident. Voici les trois temps forts qui ont retenu notre attention. 

KOKOKO ! + Faya Soundsystem, mercredi 9 novembre

Après un premier album très remarqué en 2019, Fongola, le groupe KOKOKO ! a publié un nouvel EP cet été. Composé à l’origine de Boms, Makara, Dido et Bovic, musiciens de Kinshasa, et du producteur français Débruit, le collectif évolue : Elongi na Elongi,prend la forme d’un duo entre le producteur et le performeur autoproclamé « seigneur de l’ambiance » Makara Bianko. Le résultat est toujours aussi tonique et envoûtant, ce que le zagué, mélange de musique folklorique congolaise, de techno et d’électro, peut produire de mieux. La soirée se prolongera avec les DJ sets de Full Option et Ti Nazoli, représentants du Faya Soundsystem, émanation de Nique la radio.

Morena Leraba + Toya Delazy, samedi 19 novembre

Cette soirée réunit deux bouillonnants artistes hip hop originaires d’Afrique australe. Musicien et berger, Morena Leraba vient du Lesotho. Des montagnes de son village natal à son arrivée en ville, il s’est créé un personnage étrange et charismatique qui plaît (il était notamment à l’affiche de la 40ème édition des Transmusicales). Il chante en sesotho et s’inspire de la tradition du « famo », un genre de rap né il y a cent ans des complaintes et poèmes chantés par les travailleurs en route pour les mines de diamants de la région, qu’il twiste avec de l’électro.

Artiste d’Afrique du Sud basée à Londres, Toya Delazy célèbre aussi bien sa culture zulu que son identité lesbienne dans ses productions afrorave.

Nyege Nyege Night, samedi 26 novembre

Le festival et label ougandais qui s’est imposé comme une référence en matière de curation des musiques africaines présente une fois de plus une sélection alléchante. À l’affiche de ce dernier samedi de Nyokobop : la badass rappeuse nigériane Aunty Razor qui manie avec brio les changements de registre, du rap hardcore à l’afrobeat. Puis la soirée enchaînera avec un DJ set de Chrisman, consacré comme l’une des étoiles montantes de la nouvelle scène électronique congolaise. Il a publié son premier album Makila sur le label Hakuna Kulala et vient de publier un nouvel EP, Genetik. La talentueuse artiste franco-ghanéenne Pö clôturera la soirée avec un de ses DJ sets mêlant dancehali, kuduro et gqom. 

Voir Aussi


Nyokobop, du 4 au 30 novembre au Hasard Ludique
En savoir plus

Image à la Une : © Pö

Voir les commentaires (1)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.