Lecture en cours
Maud Geffray, Romane Santarelli, Arca… Catch-Up Clips #23

Maud Geffray, Romane Santarelli, Arca… Catch-Up Clips #23

Manifesto XXI - Maud Geffray

Le déconfinement suit son cours, et le monde se montre sous un nouvel angle. Et quoi de mieux que de le découvrir depuis une bouche (avec Dream Wife) ou dans ses profondeurs sous-marines (dans le nouveau remix de Maud Geffray). On nous a encore régalé·es sur les deux semaines passées et voici nos coups de cœur des clips sortis.

Eric Serra – The Big Blue Overture – Maud Geffray Remix

Après avoir revisité Philip Glass dans son dernier album Still Life, Maud Geffray s’est attaquée à un nouveau monument : Eric Serra, célèbre compositeur français, pour lequel elle a remixé l’intro culte du Grand Bleu de Luc Besson. Une descente dans les profondeurs sous-marines où s’immergent merveilleusement bien les mélodies d’Eric Serra et les sonorités électroniques de Maud Geffray. Ce remix s’accompagne d’un visuel réalisé par Julius Horsthuis, offrant un trip psychédélique aux confins d’un océan électrique.

Romane Santarelli – Log Lady

« Sometime ideas, like men, jump up and say “hello”. » Ce sont les premiers mots que l’on entend de « Log Lady », ce morceau inspiré de Twin Peaks (la série de David Lynch) et de son énigmatique « femme à la bûche ». Romane Santarelli dévoile un clip d’animation réalisé par deux étudiants en art à L’Atelier de Sèvres, Laurent Gastaud et Mathieu Leguay. L’ambiance à la fois onirique et orageuse de ce titre y rencontre des couleurs chaudes et des visuels aux accents psyché pour un résultat insaisissable et intense.

Arca – Time

Il y a quelques semaines, elle nous avait déjà impressionné·es avec son premier clip « Nonbinary ». Cette fois-ci Arca a rendez-vous littéralement avec le diable dans cette nouvelle vidéo, annonçant la sortie de son prochain album KiCk i. « Time » est un véritable trip psycho-fantasque, mêlant laser rouge, taureau mécanique et ailes d’anges électriques valsant dans les rues de New York aux côtés de son démon violet, sur un air d’electro-pop bourré de nostalgie.

Supernaive – Warrior

Réalisé par Antoine Bal (qui a collaboré avec notamment A$AP Rocky), le nouveau clip du duo Supernaive met en scène la chanteuse Carmeline dans leur dernier titre « Warrior ». Un clip où on suit cette dernière dans une course effrénée, dont chaque plan est plus grandiose que l’autre. Le tout sublimé par un morceau qui nous donne envie de se battre face à toutes les atrocités qui sont arrivées dernièrement.

Dream Wife – So When You Gonna…

Deux ans après leur album Dream Wife, le groupe du même nom nous sème depuis plusieurs semaines des nouveaux morceaux à la pelle. Pour accompagner l’un d’eux, un pitch très simple : placer une caméra dans la bouche de quelqu’un et le suivre déambuler jusqu’à un live du trio déchaîné. Un clip qui nous rappellera celui de « Gimme Back The Night » de Brodinski, avec la folie d’un rock destroy en plus.

Voir Aussi
Manifesto XXI - clipping.
ANTHA, Dorian Electra, Perez… Catch-up clips #10

Kedr Livanskiy – Ivan Kupala (New Day) (Иван купала) 

La jeunesse comme bastion de la résistance et de la liberté. C’est avec fraîcheur que Kedr Livanskiy dévoile son dernier titre « Ivan Kupala » – fête russe équivalente à notre Saint-Valentin – tiré de son second album You Need. Ode à la fête, à la jouissance, un groupe de skaters déambule sur fond de synthés aux sonorités rave et voix aérienne. Madeleine de Proust siglée acid 90’s, non sans parfois rappeler des groupes mythiques comme Prodigy, le morceau est une fusion des genres. Comme une envie de danse et de révolte qui tombe à point nommé.

Fils Cara – Derniers dans le monde

Un clip onirique, contemplatif, où les avatars des « Derniers dans le monde » assistent, spectateurs, à l’apocalypse. Entre pluie d’étoiles filantes et aurores boréales, Fils Cara en livre pourtant une version poétique dans son clip léché par une 3D réussie. « Sortez les jerricanes » ponctue-t-il, et pourtant l’art semble résister à l’effondrement. Des paroles fortes, impactantes à l’image de celui qui est déjà signé sur le label phénomène Microqlima et dont il ne s’agira clairement pas du dernier album.

Par Laure Thébert, Géraldine Faure, Camille Laurens & Robin Gillet

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut