Magnétique Nord réchauffe décembre à la Station

Les 16 et 17 décembre, le Collectif MU investit la Station – Gare des Mines pour la huitième édition de son festival d’hiver, Magnétique Nord. Deux soirées qui réchaufferont la fin décembre au feu de sonorités nouvelles, venue de l’Est de la France.

Voilà huit ans que le Collectif MU s’attache à partager son goût des musiques alternatives et underground. Festival nomade, c’est à La Station Gare des Mines que Magnétique Nord a cette fois posé bagages. Pour l’occasion, la loupe est braquée sur l’Est français. Tout le week-end, la programmation dresse le portrait de cette région, vivier de rock, d’électronique et de sonorités expérimentales.

Le festival s’ouvrira sur la projection de La Grande Triple Alliance Internationale de l’Est, un film de N. Drolc et G. Marietta. Le documentaire tentera de rassembler les quelques pièces du grand puzzle fourbe qu’est ce collectif protéiforme et pluridisciplinaire, qui agit originellement entre Metz et Strasbourg. Puis, Badaboum lancera les hostilités musicales en faisant résonner son punk-rock corrosif dans La Station, avant de laisser la place à France et ses sonorités froides, parcourues de larsens déchirants. Oï Boys enchaînera pour un live de street-wave aux accents punk. Et enfin, Guillaume Marietta AKA DJ Winamp prendra les platines pour clôturer cette première soirée, qui s’achèvera à 02:30. 

Samedi soir, rendez-vous à 22 heures. Ce deuxième jour nous fera quitter les sentiers battus du rock par les tambourinements de batteries, direction les chemins plus sinueux des musiques expérimentales. Pour ouvrir la marche, Liliane Chlela, dont l’électro ultra-texturée gronde comme de la lave en fusion. Yeun Elez et ses chansons éthérées, soufflées comme le vent qui joue dans les nuages, investiront la scène avant qu’Officine ne vienne clôturer les lives avec les guitares vrillées de son punk-métal. Mika Oki, Saint Georges et Thi-Léa se relaieront pour trois DJ sets qui viendront étirer la nuit jusqu’à 5h30. Si le thermomètre affichera 0 degrés dehors, le festival Magnétique Nord aura tout ce qu’il lui faut pour réchauffer ce dernier week-end avant les Fêtes. 

Pour prendre vos places, cliquez ici.

Voir Aussi

image mise en avant : Titouan Massé

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.