La collaboration onirique de Lëster & Raphaël Pfeiffer pour METEO DIC PROJECT

Sad kid post-romantique des internets, Lëster agite depuis déjà quelques temps la toile grâce à un univers musical et visuel aussi personnel que contemporain, qui trouve son parachèvement dans un single/clip tel que ‘Suf’, pépite gorgée de spleen aquatique des temps modernes.

Syndrôme récurrent chez les véritables créatifs, l’artiste investit divers terrains et ne cesse d’élargir son audience en endossant tour à tour le rôle d’acteur (120 battements par minutes), de remixeur (Rihanna, Alizée…), ou encore de DJ activiste des nuits queer parisiennes. 

Cette nouvelle sortie s’inscrit dans le cadre d’une compilation intitulée METEO DIC PROJECT orchestrée par Witold Langlois. Celle-ci regroupe des nouveaux producteurs des scènes musicales électroniques hybrides francophones autour de remixes inédits de génériques et de thèmes de séries animées cultes produites par la D.I.C (Diffusion Information Communication) de Jean Chalopin dans les années 80.

Pour cette troisième vidéo sur cinq à être dévoilée, la mise en image du morceau de Lëster a été confiée à Raphaël Pfeiffer, en collaboration avec Amandine Mane et le studio 3D suisse Hornus Studio. Dans un esprit évoquant les cinématiques de jeu vidéo, l’oeuvre s’ouvre sur un désert lunaire, tandis que la voix robotique autotunée et pitchée du chanteur s’élève lascivement nous conter le mythe des mystérieuses cités d’or.

Se jouant des frontières entre réalité et virtualité, animal et minéral, le réalisateur nous plonge dans une douce rêverie esthétisante se mouvant au gré des nappes d’ambiant, des vagues de sub et des ondulations mélodiques de la voix. En travaillant sur la matière, l’inerte et le vivant, il nous donne à voir un univers pendant et après une catastrophe, en mélangeant deux temporalités et deux types d’images : des compositions en 3D et des images de lave en prise de vue réelle. En résulte une délicate immersion fantastique et onirique. 

Ce samedi 8 septembre, METEO vous donne rendez-vous à l’Espace Quark de Genève de 18h30 à 21h pour assister à la projection des cinq clips tirés de la compilation, puis au Décibel de 23h à 4h pour une soirée lives & djsets au Decibell avec Lëster, Moesha 13 et Schnautzi.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Eléna Tissier

Roscella Bay, le nouveau festival pointu de La Rochelle

Quand on associe La Rochelle et musique, on songe spontanément à l’incontournable...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.