Medusa, le nouveau rituel cathartique d’Irène Drésel

© Rod Maurice

La productrice Irène Drésel, que vous pourrez retrouver à la Machine du Moulin Rouge samedi 17 mars en live pour le festival Les Femmes S’en Mêlent, nous séduit une fois encore avec ‘Medusa’. Dans une esthétique sonore et visuelle ritualisante, nappes et mélodies obsédantes s’entremêlent sur une rythmique hypnotique. Une techno expérimentale qui semble nourrir la transe de la jeune danseuse (Méduse ?), en proie à une expression corporelle cathartique entre deux murs de bougies, comme hantée par la malédiction et habitée par des forces occultes. Adepte d’un minimalisme ciselé, Irène Drésel réussi encore une fois à partir de peu d’éléments à faire émerger une atmosphère très forte, entre solennité et mysticisme, qui nous ensorcelle subrepticement.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages
More from Eléna Tissier

Together, la crème du future beats à Rennes

Les infatigables et ambitieux rennais du crew Decilab seront de retour le...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.