Lecture en cours
La transe psychédélique de Wayne
Waine

Après des années passées à jouer comme guitariste dans plusieurs groupes (Jackie Palmer, Lonny Montem, Caraco…), après un clip et un maxi, Alive (dont nous vous parlions ici), Vanessa Eldoh sort enfin sous le nom de Wayne What Do You Fear?, son premier EP en solo. Et quel EP. Les premières mesures de « Alive » sont aériennes, guitares et voix, puis arrive une batterie lourde et puissante, inattendue.

What Do You Fear? oscille entre le shoegaze et le rock psychédélique à la texane, à mi-chemin entre Spiritualized et les Black Angels. Wayne se situe dans la lignée du rock psyché tendance noise popularisé par les Texans sus-cités et par certaines sorties Born Bad Records (The Feeling of Love, Wall of Death…) en France.

Wayne s’inscrit parfaitement dans ce mouvement, sa musique évoquant à la fois certains maîtres du psychédélisme (The Velvet Underground, The Doors…) et la vague du milieu des années 2000 (Black Mountain, Psychic Ills…).

La voix aérienne et profonde, quasi-incantatoire, de Wayne, nous plonge dans une transe psychédélique sur fond de paysages désertiques et de guitares saturées d’effets. Wayne maîtrise totalement ces ambiances à la fois puissantes, pesantes, intenses. Après quatre titres de psychédélisme pur, Wayne range ses guitares électriques et ses pédales d’effets pour un morceau épuré, une ballade folk, « Oh Well Okay », reprise d’Elliott Smith.

Un premier EP très prometteur pour Vanessa Eldoh qui pourrait bien, en continuant sur sa lancée, devenir l’une des grandes dames du psychédélisme à la française.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut