Paul Seul balance un nouvel EP abrasif sur Casual Gabberz

Paul Seul artwork ESS

On ne vous cachera pas que pour nous Casual Gabberz est très clairement l’un des collectifs les plus excitants du moment. Entre la compilation manifeste Inutile de Fuir et les dj sets enflammés dont il inondent la capitale, aucun doute que le crew a réussi à se construire une solide réputation parmi la scène clubbing underground parisienne. Fusionnant au sein de productions exigeantes des influences allant du gabber au hardcore en passant par la trance, leur musique s’impose comme un nouvel exutoire addictif à l’angoisse urbaine latente. La rave moderne, c’est eux.

C’est aujourd’hui du co-fondateur Paul Seul dont on voudrait vous parler, qui vient de dévoiler un nouvel EP au doux nom d’Entretenir, Surveiller, Sécuriser, avec un bel artwork glitchy cace-déci à l’univers autoroutier. Deux tracks seulement, mais une force de frappe incroyable. Tous les ingrédients y sont. Un bon gros kick gabber pour l’efficacité, des mélodies saturées entêtantes à souhait, le petit sample vocal qui fait la dif, des bonnes plages dreamy comme on les aime et quelques drops explosifs pour parfaire le voyage. Pas de doute, on est sur une sortie qualité.

En bonus, le clip épileptique de Kevin Elamrani-Lince sur « Gardez vos distances » qui va vous faire trépigner d’impatience avant le retour du week-end.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Eléna Tissier

« Blood Moon », le nouvel EP melodic techno de Transcode

Avec « Blood Moon », le dj et producteur originaire de Manchester livre ici...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *