Lecture en cours
EXCLU : Squelettes et absurde noirceur dans « L’amour, le sida » de Daisy Mortem

EXCLU : Squelettes et absurde noirceur dans « L’amour, le sida » de Daisy Mortem

daisy-manifesto21

Daisy Mortem revient avec un clip extrait de son dernier EP La vie c’est mort. Dans une atmosphère obscurément post-internet et dans la prolongation de leur univers dark et second degré, le titre « L’amour, le SIDA » est illustré dans ce clip à l’image des paroles : sombre, absurde et explosif. Empruntée à l’univers des jeux vidéo et aux travers du web, l’esthétique DIY sert l’énergie brute du son et les voix sardoniques de Daisy Mortem. Route infinie, explosion et danse de squelettes saugrenue : c’est une montée en puissance progressive qui invite avec une joie glaçante à écouter le reste de l’EP.

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut