Belleville, le titre ensoleillé de Grand Blanc

Boris Camaca

Grand Blanc continue ses explorations sonores avec ce titre entre le punk alternatif et le rock garage psyché. Une ballade mélancolique et rafraîchissante, loin des paysages industriels de Metz, des quartiers pavillonnaires froids, des lumières de néon dans des lieux abandonnés. La veine est résolument pop, les voix douces voire même optimistes. Les rockeurs auraient-ils trouvé la paix, un petit soleil intérieur ?

Ode à Belleville, leur terre d’accueil, le clip est une ballade filmée par Ludovic Azémar, réalisateur fétiche de la scène skate. Légèrement teen, évoquant vaguement un Larry Clark qui aurait débouché sur un happy ending, ce titre sonne déjà comme une chanson souvenir, symbolique d’une saison où on aura encore une fois grandi trop vite.

Grand Blanc à La Cigale le 26 novembre 2018

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Costanza Spina

Erreur 404. Salutations et bon voyage, imbécile. L’Impératrice.

Langoureux, Erreur 404 annonce le premier album, très attendu, de sa majesté...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.