Lecture en cours
Rune Fisker. Explosions géométriques et surréalistes
© Rune Fisker

Dans la vie de tous les jours, Rune Fisker co-dirige sa société d’animation Benny Box avec son frère Esben. Sur son temps libre, cet artiste danois basé à Copenhague dépeint un univers aux traits surréalistes, géométriques et abstraits.

Ses illustrations, parfois en noir et blanc, parfois hautes en couleurs, sont fortement marquées par des jeux de tons et de perspective où les personnages fantomatiques qui les composent semblent se perdre dans une inconscience obscure. Autour d’eux, des écrans de télévision, des smartphones, des tablettes et des objets de tous les jours volent en éclats et apportent à l’image tout son mouvement.

Son esthétique reprend les codes rétro des illustrations géométriques, usant de graphismes géométriques, de formes cubiques qui créent un décor abstrait, qui n’est pas sans rappeler le grand fourre-tout de nos imaginations débordantes. Vous aimerez la poésie et la tendresse de son trait, la profondeur des sujets, la douceur pastel des couleurs. Sous son crayon, le monde explose sans discontinuer – à moins que ce ne soient nos cerveaux qui explosent ?- à coups d’états de rire, de colère, de sanglots… Cet univers énigmatique nous fait oublier un temps les violences du monde extérieur et réconcilie la conscience avec elle-même.

Avec un sentiment de temps suspendu, Fisker donne à voir la représentation d’un univers étouffant où se confrontent la violence des explosions et l’inertie des corps sans âme. Un univers inversé où les objets et les technologies s’animent tandis que les hommes stagnent et se meurent dans leur impassibilité.

On vous invite vivement à suivre ses illustrations psyché, tout ce qu’on aime.

Voir Aussi

© Rune Fisker (instagram)

Rune Fisker, rendez-vous sur son site !

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut