Lecture en cours
Le futur de la techno expérimentale s’appelle Irène Drésel

À tous les éreintés de la pop solaire qui lui préfèrent la rugosité des vallons expérimentaux, on vous recommande avec ferveur le nouvel EP ensorcelant et audacieux de la productrice Irène Drésel.

Dédié à Sainte Rita, patronne des causes désespérées, cet opus quatre-titres accouche dans la passion et l’adversité d’un rituel technoïde propice à une hypnose cathartique.

Dans un tunnel aventureux dont l’hostilité n’a d’égal que la délicatesse, Irène Drésel nous invite à l’exploration de terres inconnues au fil de kicks obsédants et de mélodies immémoriales, faisant naître une épopée cinématographique lointaine et impérieuse dans nos imaginaires violentés.

Voir Aussi
Irène Dresel,

L’œuvre s’étoffe également d’un clip d’animation épileptique, ardent et coloré, tout en puissance et en rayonnement, à la digne image du disque.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut