Lecture en cours
Burning Womxn, nouveau festival d’art féministe ardent à la Maroquinerie

Burning Womxn, nouveau festival d’art féministe ardent à la Maroquinerie

Les 28 et 29 mai, la salle du XXe arrondissement accueille un événement qui ravira les jeunes filles en feu et les sorcières énervées. 

Fondé par 3 personne travaillant tou·tes dans le milieu de l’art et de la culture, Burning Womxn est né en 2020 avec la détermination d’offrir un espace de célébration aux femmes artistes et aux minorités de genre, toujours trop peu représentées dans les industries. Dans leur communiqué de presse, iels établissent : « Lors de cette première édition, l’idée est de susciter l’émoi, le dialogue et challenger le conventionnel à travers une programmation underground, pionnière et audacieuse qui saura surprendre et inspirer. » 

En programmation ça donne quoi ? En matinée samedi c’est discussion avec l’activiste Anna Toumazoff, fondatrice du compte @memespourcoolskidsfeministes, à l’origine des mouvements #UberCestOver et #SciencesPorcs. Dimanche différents ateliers de yoga sont proposés pour vous détendre avant de danser

Côté scène et soirées, on retrouve notamment la malicieuse Thérèse et le flow puissant d’Uzi Freyja le samedi ; le duo trip-hop de Sisterhood Project, la neo-soul de Frieda et la pop magique de Flèche Love

Sur les deux jours, au niveau du restaurant et de la terrasse du lieu, une exposition réunira les illustrations érotiques de Marie Casaÿs, les photos de Tay Calenda et La Tessita. Côté mini-marché on pourra retrouver les créations de Brode Pute, Sapphosutra ou encore Gender Games. Vous pourrez aussi vous faire tatouer par Koktel Sombre pendant le week-end. 

Voir Aussi


Pass journée 19,80€, deux jours 35€
Programmation complète

Image à la Une : Thérèse © Lily Rault

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.