Born Idiot, en ce temps là j’avais 20 ans

born idiot
Artwork par Camille Le Treust

Né en 2015 dans un canapé rennais, Born Idiot est le projet de Lucas Benmahammed. Déjà connu comme chanteur et guitariste de Betty The Nun, le jeune homme a cette fois composé seul avant de faire appel à quatre autres musiciens de la scène rennaise. Tous partagent encore le flegme et la nonchalance de leur adolescence passée. « Autant la musique que les visuels sont très liés à l’enfance, à la nostalgie », nous expliquait Lucas en décembre 2015. Et leur premier album, Afterschool, transpire la nostalgie, celle d’une époque parfois regrettée où rien n’était sérieux.

En bons élèves de l’école du label Captured tracks (Mac DeMarco, DIIV, Beach Fossils…), Born Idiot ne lésinent pas sur le delay et la reverb. Une première guitare déroule les accords pendant qu’une seconde chante nonchalamment par-dessus. Le clavier vient apporter une petite touche sucrée supplémentaire et enrichit une harmonie déjà travaillée. S’il manque peut-être un ou deux morceaux pour porter l’album, ce dernier forme un tout cohérent et agréable.

Les cinq Rennais auraient sans doute pu aller plus loin dans le lo-fi afin de donner une identité plus marquée à leur album. Mais en choisissant de rester dans une indie pop moins audacieuse, ils réussissent finalement assez bien leur exercice. Ressort de l’album un esprit, le leur, avec ses défauts et surtout ses fulgurances.

Vous pourrez les retrouver le 15 juin au Trabendo pour la soirée Broken Art Club Party #3

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Clément Piot

Bonne musique et respect de l’environnement au Pete the Monkey 2017

Le festival Pete the Monkey revient pour une sixième édition. Du 13...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *