Yoga, PWFM, Hasard Ludique : On a trouvé l’alliance parfaite pour un samedi d’août.

Theo Baize

Envie de faire quelque chose de votre samedi 18 Août ? A peine remis de votre jour férié, on vous a déniché un événement organisé par PWFM qui pourrait bien vous chatouiller les doigts de pieds !

Rendez-vous au Hasard Ludique dans le 18ème arrondissement pour vous dégourdir les jambes à la croisée de la musique et du  yoga. Chiller mais aussi flâner près des fripes ou même interroger votre avenir avec le Tarot de Marseille de Madame Aessa, reine du futur (ndlr: enfin, si jamais notre horoscope de merde ne vous suffit plus !). On a voulu en savoir plus sur le cours de Yoga sur fond d’ambient avec la professeure Lyla Ferraris et le DJ PEEV, qui ont répondu à nos questions.

Manifesto XXI: Est-ce la première fois pour vous deux que vous participez à un event de ce genre ?  Mixer sur un cours de yoga et inversement faire un cours de yoga avec un DJ, c’est assez original.

PEEV : J’ai déjà mixé pour un cours de yoga il y a quelques semaines à l’EP7, c’était le début de ce projet de collaboration ambient / yoga. Quand Marion de PWFM me l’a proposé, j’ai accepté sans réfléchir. Ça semble évident une fois que tu as essayé !

Lyla Ferraris : C’est la première fois pour moi que je participe à ce type d’évènement. J’aime donner mes cours en musique et donner un cours sur musique live est particulièrement excitant.

Le Hasard Ludique semble être le lieu idéal pour croiser les genres artistiques. Comment l’avez-vous préparé ?

PEEV : Pas de préparation en collaboration avant le cours. On va laisser les choses se faire en étant très attentifs. Le fait d’avoir de l’expérience aide un peu à envisager ces collaborations sereinement.

L.F : Nous n’avons pas préparé le cours en tant que tel. L’improvisation est ce que je préfère : laisser le moment, l’instant, l’ambiance et l’énergie du groupe donner le fil conducteur de la séance. Et cela donne souvent un résultat magique.

Est-ce que la pratique du yoga va différer en fonction de la musique. Ou est-ce la musique qui va s’adapter au yoga ? 

PEEV : J’ai une collection d’ambient assez conséquente, et Lyla est très expérimentée dans son domaine. Je pense que l’idée est d’être très alerte et réactif, dans l’instant, sans pour autant laisser monter la moindre pression négative. Il faut anticiper et réagir au type d’énergie que doit fournir la musique aux participants.

L.F : Je pense que ce sera un va-et-vient, une écoute et une adaptation mutuelle : la musique, le groupe, la mise en mouvement.

Plus d’infos sur l’event Facebook

➲ De 14h30 à 15h30, Yoga sur fond d’ambient avec Lyla Ferraris – L’art du mouvement X PEEV (sur inscription)

➲ De 16h à 17h30, Conférence : tour d’horizon des différents acteurs dans la production d’événements musicaux

➲ Dès 21h jusqu’à la fermeture, DJs sets de LEOZINHO & TBA

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Clothes Barbie

Manu le Malin. Entre performance et hardcore

Parfois allégorie, parfois DJ, Manu le Malin est toujours là où on...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.