« OMG!!! », le dernier single de Yelle doublement remixé par Safetalk et Mila Dietrich

Bien occupée par une tournée internationale depuis la sortie de Complètement Fou en 2014,  Yelle dévoilait cet été « OMG!!! » sur Recreation Center, un single éclatant à cheval entre pop et EDM dont on ne peut plus se passer. Le clip qui l’accompagne, réalisé par Inès Alpha et Panteros666, met en scène la chanteuse (Julie Budet) toute de paillettes (dé)vêtue et un hamster trop mignon dans le rôle de Donovan, qui retrouve goût à la vie grâce au soleil et devient DJ (en gros). Le titre est sorti accompagné d’un double remix, l’un confié aux soins de Mila Dietrich, et l’autre à ceux de Safetalk.

Une fois passé au filtre techno de Mila Dietrich, le single prend une toute autre dimension. La productrice marseillaise emmène la voix cristalline de la chanteuse dans son univers sombre et haletant, qui nous fait passer en un instant des clubs colorés aux caves obscures stroboscopées. Et le remix a son clip lui aussi. Avec Lambert Duchesne derrière les commandes, on se retrouve plongé dans un jeu vidéo d’aventure point and click en 2D. La mission : trouver et allumer toutes les lights du club pour que Donovan et ses fans passent la meilleure soirée de leur vie.

Changement d’ambiance avec Safetalk, qui s’est attelé avec attention à son dépucelage de remix. Il y a une première fois à tout, et on peut dire que le défi a brillamment été relevé par le trio de producteurs parisiens. Déshabillé de sa pêche originale, le single se transforme en pop-trap aérienne, légère et sans fioritures.

Cette deuxième version du morceau est accompagnée d’un clip tout aussi doux signé Ouai j’vois Ouai, aka Vincent Castant dans la vraie vie. Parce qu’en plus de raconter en bande dessinée de biens étranges et rigolotes petites histoires – sur son compte Instagram et même sur le papier d’un vrai livre – Ouai j’vois Ouai a profité de l’été et de ses vacances à la plage pour reprendre sa caméra et filmer les gens en maillot de bain à leur insu. Rien de voyeuriste là-dedans, c’est en fait très poétique. En a résulté « Choubidouwa », une vidéo de trois minutes qui magnifie la naïveté du farniente au soleil sur le sable chaud, et qui colle à merveille avec la dimension atmosphérique donnée au morceau de Yelle par Safetalk.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    22
    Partages
More from Juliette Bitauld

Judah Warsky. Variété nostalgique, entre souvenirs et avenir

On vous avait déjà présenté Judah Warsky au moment de la sortie...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.