Lecture en cours
Les 10 meilleurs EP de 2021

Les 10 meilleurs EP de 2021

Top EP 2021 - Manifesto XXI
À quelques jours de l’arrivée de 2022, l’heure est désormais aux bilans et rétrospectives. On conclut l’année sur les 10 EP qui nous ont le plus marqués.

Après vous avoir présenté les 21 albums qui ont retenu notre attention en 2021, on s’attarde à présent sur les formats courts : les EP et mini-albums. Voici notre top EP 2021.


Bendik Giske – Cracks

Inspiré de l’ouvrage Cruising Utopia, de José Esteban Muñoz, et de sa conception de la queerness comme idéalité, Cracks du saxophoniste Bendik Gikse est un corps-à-corps sans concession avec l’instrument. On pourrait vous parler technique de la respiration circulaire et doigtés mais ce serait beaucoup plus long que de vous faire votre propre idée.

GM.

Cate Hortl – SMOG

SMOG est le premier projet solo de l’artiste électronique Charlotte Boisselier, aka Cate Hortl, ancienne moitié du duo Oktober Lieber et Ambeyance. Entre new wave et techno indus, l’univers fantasmagorique de l’artiste se déploie avec puissance, entraînant délibérément l’auditeurice dans un véritable état de transe auditive. Un véritable appel à l’introspection sur le dancefloor.

EF.

LSDXOXO – Dedicated to disrespect

Ce nouvel EP de LSDXOXO suinte le sexe et la folie – thèmes de prédilection du producteur américain installé à Berlin – avec une intensité nouvelle. Dedicated 2 disrespect a la particularité de présenter uniquement les propres productions et vocals de l’artiste. Ces 4 titres sonnent comme une synthèse de son voyage de la dance music de sa Philadelphie natale, à la culture ballroom de New-York et en passant par la techno de Berlin. L’hypnotisant « Sick Bitch » condense l’énergie sassy du producteur avec une base de drums boostée, cocktail qui en a fait un hit incontestable de cette année qui s’achève.

AB.

Moïse Turizer – Modern Light

Avec Modern Light, le tandem Moïse Turizer, habituellement réputé pour ses concerts à l’énergie significative, a su mener ses compositions à leur paroxysme pour un premier EP aussi puissant que stroboscopique. Le duo de synthpunk, initiateur du label Lo-Fish Records, a ainsi prouvé qu’il n’était pas seulement un groupe de scènes, mais bien deux compositeurs talentueux, autant à la besogne en studio que sous les projecteurs.

MAF.

✩ Prayer – In Your Arms

Peut-être l’une des plus belles découvertes de cette année: l’EP du producteur londonien Prayer sorti sur le label Hooversound Recordings (créé par Sherelle et Naina). Entre paysage cinématographique et breaks éthérés, Into Your Arms plane dans une harmonie symphonique entre ces deux éléments. Les cordes se déchirent et les rythmiques s’enivrent, laissant place à de magnifiques mélodies envoûtantes.

GF.

Simo Cell – YES.DJ

Le producteur nantais fait sa rentrée avec son mini-album YES.DJ. C’est son premier projet solo depuis 5 Party Mix en 2018 sur BFDM. YES.DJ marque un tournant symbolique dans la vie dite professionnelle d’un disc-jockey : il sort son propre travail, sur son propre label. L’album est parsemé de mini clins d’œil ironiques (ou humoristiques) sur la culture club. Dans « Yes.DJ » par exemple, les paroles robotiques à répétition nous rappellent les multiples approches de clubbeur·ses demandant, sans tact, une « track ID plz ». « Fart », pourrait être un petit doigt d’honneur subtil à l’industrie qui pourrait très bien se la péter. Bien évidemment, tout n’est que supposition, mais on aime à rappeler que Simo Cell est l’un des rares qui continue de lutter pour façonner une scène électronique locale. Dans son cas, c’est à Nantes qu’il organise régulièrement des soirées, et qu’il lance son programme boot camp électronique. Que du mérite, donc.

AdC.

Sofia Kourtesis – Frésia Magdalena

Second EP de l’artiste péruvienne Sofia Kourtesis, Fresia Magdalena est une ode au quartier d’enfance de l’artiste à Lima. Entre beats quasi industriels et chœurs de femmes, le patchwork coloré et engagé que forme cet EP nous entraîne sur une piste de danse enflammée, comme on les aime.

EF

TDJ – TDJ002

Voir Aussi

C’était notre révélation trance de l’année. Avec son deuxième EP TDJ002, la productrice québécoise relève encore le niveau en y incluant des voix et en mélangeant les genres: hyperpop, dnb, gabber, trance,… sur une ligne de basse irrévocablement mélancolique et aérienne. Voilà toute la magie de l’artiste : grandiose, un brin d’héroïsme et beaucoup de nostalgie… TDJ, pur kiff.

GF.

TRATENWALD – Lost Noise

Sur une base de dark ambient hantée, TRATENWALD dévoile un univers crépusculaire dans son premier EP Lost Noise. Entre contemplation et grande mélancolie, on se laisse drainer par les voix retentissantes de l’artiste, sombrant, note après note, dans une intense détresse. Un magnifique crève-cœur s’achevant sur une solennité diluvienne dans « The Storm », laissant entrevoir le premier jour du reste de notre vie.

GF.

Violence of the Fauve – Sketch Everything You Gaze Upon

Le nom d’artiste est trompeur. Il n’y a aucune violence ici, sauf si l’on parle de la violence de vagues émotionnelles qui surviennent à l’écoute de cet EP. À l’instar de ses compatriotes danois, Violence of the Fauve excelle dans une approche électronique texturisée et épique. Dans « We’re Still Afloat », nappes numériques et analogiques sont combinées dans une ascension de synthés. « Overflow » sera la track parfaite pour une excursion dans le Grand Nord ou pour déverser vos larmes sur la piste de danse. Petite anecdote : découverte lors de son mix pour Janushoved sur Lyl Radio, je retourne régulièrement vers cette composition pour accompagner les moments forts de mon année. Épique, mais pas niaiseuse, Violence of the Fauve sait nous donner la bonne dose de force !

AdC.

Récapitulatif du Top EP 2021 :

✩ Bendik Giske – Cracks
✩ Cate Hortl – SMOG
✩ LSDXOXO – Dedicated to disrespect
✩ Moïse Turizer – Modern Light
✩ Prayer – In Your Arms
✩ Simo Cell – YES.DJ
✩ Sofia Kourtesis – Frésia Magdalena
✩ TDJ – TDJ002
✩ TRATENWALD – Lost Noise
✩ Violence of the Fauve – Sketch Everything You Gaze Upon


Sélection rédigée par Géraldine Faure, Michel-Angelo Fedida, Eva Fottorino, Apolline Bazin, Adélaïde de Cerjat, et Gabin Morvan.

Voir les commentaires (1)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.