Lecture en cours
Une nuit de Motel avec Teki Latex, King Doudou et Sylvere

En cette semaine de pont estival qui donne des airs de No Wo·Man’s Land à la capitale, le Motel Machine se prépare à devenir le refuge des derniers spécimens de parisiens et parisiennes égaré·es. Ce vendredi, pour les guider jusqu’à la Chambre Numéro 16, la Machine offre le room service d’un trio d’incontournables de la fête sulfureuse : Teki Latex, King Doudou et Sylvere.

TEKI LATEX
Plus vraiment besoin de s’attarder à raconter qui est Teki… Latex.
Le big boss de Sound Pellegrino et Boiler Room, également auto-proclamé roi du blend prendra la tête de la soirée. Celle-ci est donc, justement, déjà annoncée comme un cocktail aux saveurs de Reggaeton, de Grime, de Gqom et de Dancehall.

KING DOUDOU
Deuxième King de la soirée, il est le digne héritier de la lignée Sound Pellegrino du premier. Grâce aux voyages qui l’ont imprégné des identités musicales des quatre coins du monde, il se chargera de transporter le Motel partout et ailleurs. Aussi bien à coups de Baile Funk brésilienne, de Dancehall jamaïcaine ou de Coupé Décalé ivoirien.

SYLVERE
Pour une telle invitation au voyage festif, qui de mieux qu’un résident de La Créole ? C’est l’un de celleux qui ont amené l’héritage de la diaspora créole dans le club qui fera transpirer de joie et oublier leur géolocalisation désertée aux occupant·es de la Chambre numéro 16. Comme d’habitude, House, Afrobeat, Socca, Ragga, Gwoka, Créu, Funk, Gwara, R’n’B et Techno sont à prévoir.

Voir Aussi



© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut