Lecture en cours
Festival Sonic Protest, trois semaines d’expériences musicales alternatives

Festival Sonic Protest, trois semaines d’expériences musicales alternatives

Sonic Protest - Manifesto 21
Du 15 mars au 3 avril, le bruitiste festival Sonic Protest déploie sa 18ème édition en Île-de-France. Au programme : quatorze lieux vibreront sur les sonorités tonitruantes, triturées et expérimentales d’une kyrielle d’artistes, deux jours de rencontres autour des pratiques brutes de la musique et onze après-midis d’expo axés sur l’art sonore.

Suite à sa précédente édition estivale, Sonic Protest ouvre cette fois les festivités à la manière d’une célébration du bourgeonnement printanier, comme une allégorie de l’ébullition artistique actuelle. Réputé pour sa programmation qui met à l’honneur des groupes et artistes alternatifs dans leur manière de concevoir, ressentir et interpréter la musique, ce festival sous forme de marathon risque encore de frapper fort cette année. On y retrouve des noms affriolants à l’instar de Puce Mary, Deeat Palace (moitié d’Oktober Lieber) ou Maria Violenza, pour ne citer qu’elles.

Au total, on dénombre près d’une cinquantaine d’artistes qui répondront présents pour s’atteler à prouver que la création musicale n’est pas qu’affaire de tendances impulsées par les succès commerciaux de l’industrie musicale, puisqu’elle est avant tout motivée par une démarche artistique inhérente. En ce sens, en plus des nombreux concerts, les studios Mains d’Œuvres accueilleront les sixième Rencontres autour des pratiques brutes de la musique, avec des tables rondes et ateliers centrés sur la thématique : « Musiques Libres et Handicaps ».

L’ancienne Halle Bouchoule de Montreuil sera quant à elle investie par Diffractions Radicales, une exposition du chercheur de sons Eric Cordier, où installations sculpturales, performances artistiques pluridisciplinaires quotidiennes et un panel de curiosités auditives seront à découvrir. Notons également Lucha Libre, une installation lumineuse et sonore de Méryll Ampe au Théâtre de l’Échangeur, qui vise à transformer ces célèbres spectacles de catcheurs en une véritable expérience sensorielle où les arts se mêlent et se confondent.

L’assourdissant rendez-vous des découvreurs·ses et passionné·es de créations sonores disruptives est fixé du 15 mars au 3 avril au Sonic Protest.

Voir Aussi

Site du festival / Événement Facebook / Billetterie

Photo en une : © Vincent Ducard

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut