Lecture en cours
Simple comme bonjour. Cul Cocasse #8

Simple comme bonjour. Cul Cocasse #8

Chaque semaine, en collaboration avec Manifesto XXI, Cul Cocasse (aka Ida Quilvin) nous offre en exclusivité ses drôles de dessins avec vos histoires de fesses.

N’hésitez pas à lui écrire vos plus cocasses histoires pour qu’elle les illustre ici !

***

« J’arrive chez elle, que je connais très peu, complètement bourré. Elle s’approche de moi, me demande de l’attacher comme si elle me demandait un verre d’eau, sans jeux de rôle, très simplement. Elle m’explique qu’elle ne fait jamais l’amour sans avoir les mains attachées dans le dos mais que pour autant ce n’est pas un jeu de domination. Cela crée une atmosphère bizarre. Mais on baise bien, je finis sur son visage, elle se couche et je pars. »

Voir Aussi
Mads Mikkelsen dans Drunk © Thomas Vinterberg

 

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut