Lecture en cours
Explorations musicales avec Sergeï, premier album de Lucie Antunes
Lucie Antunes_Sergei_manifesto21

Lucie Antunes, percussionniste, batteuse, directrice artistique, performeuse ou encore compositrice, signe à présent son premier disque Sergeï (InFiné / CryBaby). Un album poétique et libéré, dans lequel elle nous livre une musique instrumentale et percussive, défiant les frontières de la musique minimaliste.

Originaire d’une formation classique, Lucie Antunes a d’abord débuté en tant que batteuse sur des projets de Moodoïd, Aquaserge, Yuksek ou encore Susheela Raman. Déjà à cette époque, le sentiment de faire sa propre musique était bien présent. Elle l’a traduit par la création de spectacles électro-acoustiques mettant en scène des performances, comme sa pièce la plus récente, Bascules. Un an plus tard, Sergeï est né.

Composé de sept titres, Lucie Antunes nous livre un album d’une grande sincérité, offrant un voyage sensoriel unique au coeur de son univers. Une musique sensible, et puissante en même temps, qui vibre selon les mélanges des différentes textures musicales. On se laisse happer par l’arrangement des mélodies, laissant découvrir de nouvelles tonalités sur le rythme des percussions. Du marimba, un vibraphone, un celesta, un glockenspiel et aussi des ondes Martenot, qui s’ajoutent les unes après les autres, réalisants une spirale sensorielle absorbante et envoûtante.

C’est avec Sergeï que Lucie Antunes se livre à nous, proposant une musique qui peut sembler complexe sur le papier, mais qui n’en reste pas moins ouverte. Un disque entraînant, qui s’ouvre sur le titre de l’album, qui sonne comme une invocation par ses envolées vocales et son rythme effréné. S’ensuit des titres plus contemplatifs, comme « Lettre à F » seul morceau dénué de percussions, qui est peut-être le plus contemplatif et planant. Puis s’achève le voyage avec « A temps », qui clôture l’album.

Sergeï sur scène, c’est une puissance musicale réalisée par trois personnes: Jean-Sylvain Le Gouic (groupe Juveniles), Franck Berthoux et Lucie Antunes. Un live auquel on s’attend à être complètement fou, qu’on ira voir le 17 octobre à La Maroquinerie pour la release party de Sergeï.

Voir Aussi

/Lucie Antunes ‘Release Party ‘Sergeï’ + Calling Marian, AJA/

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut