Lecture en cours
ParkingStone, collectif maître de cérémonies queer radical à la Gaîté Lyrique

ParkingStone, collectif maître de cérémonies queer radical à la Gaîté Lyrique

ParkingStone est le nouveau collectif résident de la Gaîté Lyrique. Pour plusieurs nuits à compter du 19 mars, iels prennent possession des lieux pour inventer des futurs queers et questionner nos (non) binarités au son de mélodies électroniques extrêmes.

Au printemps, les oiseaux chantent, les arbres bourgeonnent et les belles programmations fleurissent. C’est le cas du collectif ParkingStone et de sa fondatrice Simone Thiébaut, aka Drame Nature, invité·e·s lors d’une résidence de plusieurs soirées à la Gaîté Lyrique.

Fort de trois compilations totalisant 57 titres, les Dandelion, sorties en 2019 et 2020, et de ses petit·e·s adelphes BLIST et VIRGŌ, le crew ParkingStone se présente comme une figure radicalement queer, maître de cérémonies de soirées cachées où infusent des nouvelles manières de penser le club, les corps, les relations et le futur des scènes électroniques. 

Pour cette première soirée du 19 mars, quatre artistes émergent·e·s LGBTQI+ enflammeront la grande salle de la Gaîté Lyrique : les cosmologies chaotiques de la productrice Nkisi, le projet hybride visuel et auditif de l’artiste ssaliva, le duo emo d’art total Deli Girls et les improvisations vocales transgressives d’Elvin Brandhi.

Voir Aussi

Un line-up aux frontières des genres à découvrir le 19 mars, puis en avril et en juin à la Gaîté Lyrique.

Voir les commentaires (1)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut