Lecture en cours
Parade amoureuse onirique dans le dernier clip de Buvette
buvette

Il y a quelques mois j’ai fait un rêve. Je l’ai chanté à Jonathan Lagache qui y a vu ce très beau clip.

Un message sobre posté le 23 mai dernier sur la page Facebook de Buvette pour accompagner son dernier clip. Tiré de Elasticity, le quatrième album du Suisse (dont vous pouvez retrouver notre interview ici), ‘The Seduction Parade’ est un morceau synth pop comme seul Pan European Recording (Koudlam, Flavien Berger…) peut en sortir. Un synthé basse un peu gras, une rythmique pesante et des nappes discrètes et aérienne pour une danse lascive et onirique.

Jonathan Lagache n’en est pas à sa première collaboration avec Pan European puisqu’il avait déjà travaillé sur le clip ‘Ouverture’ de Koudlam. Il réalise également régulièrement des publicités pour des parfums, un genre très particulier et identifiable dont il reprend les codes avec une maîtrise parfaite.

Un rêve, une transe commencée avec un poisson jaillissant d’un étang au ralenti. Puis une rencontre en noir et blanc, une piste de danse, un beau jeune homme et une tout aussi belle jeune femme. Ils ne se parlent pas, dansent et se regardent, au ralenti toujours. Puis s’embrassent. Puis le réveil au milieu de l’étang, la fin du rêve.

Voir Aussi

Jonathan Lagache réussit avec talent à ne jamais tomber dans le cliché suresthétisé. Il s’accorde des libertés et quelques fulgurances stylistiques au seul service du beau et de la musique.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut