Lecture en cours
Nonchalance à la dérive, vers un Oasis Digital

De retour de Tokyo, Gaétan s’élance vers un horizon cotonneux, édulcoloré. Empreint d’une scène aux couleurs pastels, il se réclame de Voulzy, de Berger, voire de la précision verbale de Christophe.

Sur scène, il est accompagné des Nonchalants, acolytes qui renforcent son univers mirifique.

À la recherche d’un oasis miragineux, l’œil exhorté s’élance à travers les époques. L’objectif, inaccessible, met en évidence la dualité entre les moyens utilisés et la quête humaine éternelle :

C’est l’Oasis Digital.

La chanson a été enregistrée au Studio Spectral par Robin Leduc (Halo Maud).

Voir Aussi

La réalisation a été confiée à Victor Halfen, qui suit le parcours de Gaétan depuis plusieurs années. Ici, il a cherché à mélanger plusieurs médiums et plusieurs techniques, à mi-chemin entre arts plastiques, collages et récits d’aventure.

À suivre…

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut